Services financiers

Le ministère des finances suspend 12 institutions de microfinances

12 institutions de microfinance viennent de se voir retirer leur agrément.

Sont suspendues de toute activité liée au secteur des systèmes financiers décentralisés, 12 institutions de microfinance. Le ministère de l’économie et des fiances viennent de leur retirer, en effet, leur agrément. Ce sont : la COOPICEC de Kpalimé, la Mutuelle la FOI à Tové-Dzigbe, l’EPEDE-SOLIDARITE de Kpalimé, la MECAP-TOGO de Dapaong, la Mutuelle DODZI de KEVE, la Mutuelle ADZEDZI de Kpalime, la Mutuelle d’Épargne et de Crédit MAKAFUI de Tabligbo, la CVECG de Vogan, la MUREC de Badou, la Caisse Mutuelle d’Épargne et de Crédit AGOMA DAMA NINOU de Dapaong, la Mutuelle d’Épargne et de Crédit d’Epargne Sans Frontière ESF et la Mutuelle Temkou d’Épargne et de Crédit MUTEC de Sokodé.

Ces structures ne respectaient pas, selon l’autorité, les normes et ne présentaient aucune perspective de viabilité.

La microfinance joue aujourd’hui un rôle important dans l’économie togolaise. Elle constitue un élément vital du système financier. Le secteur favorise surtout l’accès des populations démunies aux services financiers. Le niveau d’activité du secteur a plus que quintuplé sur les 10 dernières années, avec un bond en 2009 (+ 75% pour les dépôts et + 80% pour les crédits), qui peut s’expliquer par le regain de professionnalisme et l’amélioration de la situation économique des populations. Sa contribution à la bancarisation avoisine 20%.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don