Quinzaine de l’Environnement et du développement durable au Togo

Le ministère de l’environnement, l’ong Ange et la société VSSE se déploient

« Tous mobilisés, tous engagés pour un développement durable », c’est le thème qui a meublé ce mardi à Lomé, les activités marquant la 1ère édition de la Quinzaine de l’Environnement et du développement durable (QEDD).

Ouverte par le ministre de l’Environnement et des ressources forestières, M. André Johnson, cette cérémonie a été lancée en présence du Directeur de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE), M. Kofi Efanam Adadji et du Directeur de la société Valora Solutions et Services Environnement (VSSE), M. Placide Dougah.

Durant ses quinze jours, des experts édifieront davantage les acteurs sur des thématiques aussi importantes que variées comme la prévention et la gestion des risques technologiques, la responsabilité sociétale des entreprises, la désertification, les changements climatiques à travers des Conférences débats, des Plateaux télé et radio et de Projection de films.

Il y aura également un marathon dédié à l’environnement, des concours « quartier propre » et un concert marquera la fin de cette première édition de la quinzaine de l’environnement.

Ce thème évocateur, vise aux participants d’échanger sur les enjeux et les bonnes pratiques de l’environnement et amener les populations à devenir des agents actifs du développement durable.

«  Le thème choisi pour la 1ère édition de la Quinzaine de l’Environnement et du développement durable interpelle l’ensemble des couches socioprofessionnelles, ainsi que chaque personne physique et morale, sur la dégradation de notre environnement et sur les menaces que cela constitue pour le développement. Les indicateurs de destruction des différentes composantes de l’environnement et ceux des conséquences qui en découlent sont visibles et appellent à une gouvernance environnementale innovante plus performante  », a laissé entendre M. Kofi Efanam Adadji.

La Quinzaine de l’environnement innovée par l’ANGE selon lui, nourrit l’ambition d’être un évènement à triple composantes, ce qui est d’abord un centre d’information et de sensibilisation dans une optique de promotion d’une culture environnementale citoyenne susceptible d’apporter un changement de comportement des citoyens en faveur de la protection de l’environnement.

« Le but est d’amener les togolais à accorder plus d’attention à la protection de leurs ressources naturelles et à celle de leur cadre de vie, ainsi qu’à la préservation de la diversité biologique, à la lutte contre la désertification et les comportements climatiques, par un changement de comportement pour aboutir à un développement durable de notre pays », a-t-il ajouté.

Le ministre de l’Environnement et des ressources forestières, M. André Johnson, a pour sa part, souligné que l’évènement lancé aujourd’hui est la mise en place et la gestion du système national d’information environnementale, le développement et la mise en œuvre des actions d’information, d’éducation, de communication et de formation relatives à la protection et à la gestion des ressources naturelles et de l’environnement.

« Le caractère transversal et Trans sectoriel de l’environnement nécessite une gouvernance organisationnelle particulière. Le gouvernement du président Faure s’est engagé en 2007 dans un processus d’amélioration de la gouvernance environnementale qui s’est traduit, entre autres, par la création de l’ANGE, une institution à la disposition et à l’intersection de tous les départements pour s’assurer des questions transversales  », a indiqué M. André Johnson.

M. Placide Dougah, directeur de la société Valora Solutions et Services Environnement (VSSE), a de son côté trouvé que l’ambition à travers cette 1ère édition de la quinzaine de l’environnement et du développement durable, est promouvoir les pratiques responsables, les initiatives en faveur de la protection de l’environnement et du développement durable et d’amener les populations à devenir des agents actifs du développement durable.

La création de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) au Togo participe à cette nécessité d’impliquer tous les citoyens dans la gestion environnementale.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don