Sueurs froides à bord du vol AF 0128

Le médecin officiel de Faure, Col TOMTA, fait une intervention heureuse

Sueurs froides à bord du vol AF 0128 le 27 mai dernier. Alors qu’il venait de quitter l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle (France) en direction de Pékin, l’équipage a dû rappeler la tour de contrôle alors que l’avion avait atteint sa vitesse de croisière Raison : un passager a fait un malaise et présentait des signes inquiétants. Le dilemme pour les pilotes était le choix entre un atterrissage d’urgence ou une gestion du cas à bord, avec tous les risques d’aggravation de la situation qui pouvait provoquer un extrême préjudice. Au sol, le SAMU conseille un atterrissage d’urgence.

Avant la prise de décision, le commandant de bord passe un message sollicitant un médecin au cas où il s’en trouverait à bord. Le colonel Kadjika TOMTA, médecin à la Présidence qui voyageait sur le vol dans la délégation devant rejoindre le Président de la République pour sa visite d’Etat en Chine, se présenta. Après s’être assuré de sa qualité en lui passant le SAMU à Paris, il fut autorisé à intervenir. Le passager qui visiblement faisait un malaise cardiaque a pu donc être sauvé par le colonel TOMTA, qui a indiqué que le cas n’était pas désespéré mais nécessitait simplement une prompte intervention.

A l’atterrissage à Pékin, cet enseignant de 62 ans à l’Université Descartes à Paris a tout de même été évacué sur une unité de soins chinoise, par mesure de précaution. « Je n’ai fait que mon travail » a déclaré modestement l’officier, face aux messages de félicitations et aux nombreuses sollicitations dont il a commencé à faire l’objet.

Sources : Focus infos

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don