04 février 2015

Le front social bouge

Il existe des mouvements de grève des travailleurs qui font vraiment mal. Depuis presque trois ans, le gouvernement togolais est confronté à une série de revendications des personnels enseignant et soignant sous la bannière de la Synergie des travailleurs togolais, Stt, dont les résultats ont été probants.

En ce début d’année, déjà deux mouvements du même regroupement syndical a occasionné la cession de travail dans les écoles, les hôpitaux et d’autres corps de métiers. Il y a eu encore des Togolais lambda, victimes collatérales de ces arrêts de travail, surtout dans les centres de santé.

Malgré les discussions portées par la primature et le dialogue instauré, aucun compromis n’est trouvé entre les deux partis.

Et, c’est la presse qui fait écho des dissensions entre le monde des travailleurs et le Chef du gouvernement.

Pour Liberté : « Ahoomey-Zunu sort de ses gongs et menace le personnel soignant. »

Pendant que Fraternité annonce que « Les agents de santé en colère contre le Premier Ministre »,

Tingo Tingo pense que « Ahoomey-Zunu, furieux, recadre les grévistes et leur dit la vérité »

Dans d’autres secteurs, les employés ne se tournent pas vers la primature ou leur direction pour des réclamations salariales ou la recherche des conditions meilleures de travail, mais plutôt, selon, Fraternité « Les employés de la CEET bientôt en grève contre Contour Global »

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don