Des terroristes on encore frappé le Burkina Faso

Le drame burkinabé, un deuil pour le monde entier

Dix-huit personnes, dont plusieurs étrangers, ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi lors de l’attaque par des djihadistes présumés d’un café-restaurant de la capitale burkinabè Ouagadougou.

L’attaque a été lancée dans la soirée par au moins deux hommes armés qui ont ouvert le feu sur les clients du restaurant situé sur la grande avenue Kwame Kkrumah de Ouagadougou, particulièrement fréquentée par des expatriés.

Suite à ces évènements tragiques qui viennent une fois encore de frapper ce pays voisin, le Chef de l’Etat togolais, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO, a réagi aux premières heures de ce lundi pour exprimer sa « vive émotion et une profonde tristesse.

A son homologue, Roch Marc Christian Kaboré, au peuple burkinabé et aux familles des victimes, le Président Faure Gnassingbé a présenté au nom du peuple togolais « ses sincères condoléances » à ce pays frère victime d’une attaque terroriste.
« Le Togo se tiendra donc aux côtés du Burkina Faso, pays frontalier, dans cette nouvelle épreuve », a indiqué Faure Gnassingbé.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don