Flash
24.05.2017 Entrepreneuriat : Ce vendredi, démarre à Lomé le Forum international pour le développement de l’entrepreneuriat en Afrique (FIDEA). L’événement est à sa première édition.
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.

La presse, ce mardi 18 avril

Le carburant « frelaté », un commerce qui expose tout le monde

L’actualité liée à la politique et à la société intéresse les journaux parus mardi. Ils reviennent pour la plupart sur la traque des vendeurs du carburant illicite et la question de l’amélioration du climat des affaires au Togo.

En société, Le Medium fait allusion que « quand l’incivisme devient une échelle de valeurs pour certains ‘’esprits nains’’ ». Le journal répond par la suite : « L’incivisme dans notre pays prend une proportion très inquiétante et défiant ainsi l’autorité de l’Etat. Sinon comment comprendre qu’au lieu de compatir et de souhaiter prompt guérison aux agents de forces de sécurités blessés, des ‘’esprits nains’’ et malveillants se sont plutôt réjouis de cet accident mortel voulu et planifié ».

Dans cette affaire d’opération entonnoir, Nouvelle Opinion n’est pas du reste et affirme de : « Revoir les copies pour limiter les dégâts ».

Liberté quant à lui, fait preuve d’amertume et informe que les drames autour du carburant de contrebande ont provoqués la mort de deux (2) policiers et engendré trois (3) blessés dans la traque d’un véhicule transportant de l’essence. « La commercialisation du carburant de contrebande est interdite au Togo. Mais jamais, les forces de l’ordre et de sécurité n’ont été en mesure de mettre fin au phénomène. Dans le cadre des opérations menées, un drame s’est produit dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 avril 2017. De graves incidents dont des pertes en vies humaines ont été enregistrés dans cette ‘’guerre’’ qui oppose les forces de l’ordre aux trafiquants et dont la fin n’est pas pour demain », précise le journal.

Dans l’exercice de vérité s’imposant aux protagonistes, Le Changement s’interroge : « Lama-Tessi, revendication territoriale ou crise de crise de chefferie traditionnelle ? ». « Les problèmes de chefferie traditionnelle, on en dénombre des dizaines sur toute l’étendue du territoire togolais, mais la particularité de Lama-Tessi interpelle toute conscience humaine quant à l’avenir de notre pays », informe-t-il.

Se penchant sur la question de l’amélioration du climat des affaires au Togo, L’Union pour la Patrie note l’approche du gouvernement. « Ils, c’est ce que le gouvernement a appelé le Comité de concertation entre l’Etat et le secteur privé. Il réunit un large panel de représentants des secteurs public et privé, ce qui est une source de propositions et de résolution des contraintes, ce aux fins de renforcer davantage le climat des affaires au Togo, et donc contribuer à encourager les acteurs économiques privés à plus investir, créant ainsi des emplois pour le bien-être de la population togolaise », ajoute le journal.

Golfe Info argumente pour sa part : « Développement en panne : la réalité en face ». « Au pays de Faure Gnassingbé, on est encore loin, bien loin de s’accrocher sur l’essentiel. Pour les uns, tout va bien, mise à part une conjoncture internationale morose, tandis que pour les autres, la situation va de mal en pire. Et à l’auto-satisfecit des gouvernants, le petit peuple d’opposer frondes et récriminations. Quant aux partenaires au développement, difficile de prendre position  », souligne-t-il.

Malgré le long week-end dû à la célébration de la Pâques, Togo Presse fait savoir que la communauté chrétienne a célébré la résurrection du Christ dans la foi et la joie. « La fête de la Pâques qui célèbre la résurrection du Christ est la plus importante célébration dans l’univers chrétien. Dimanche dernier, les chrétiens catholiques et évangéliques du Togo ont commémoré la résurrection de Jésus-Christ, mort pour sauver toute l’humanité  », lit-on.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don