Le début de semaine avec la presse togolaise

Le « bélier noir », Yawovi Agboyibo est de retour

A la tête du CAR, un nouveau président : Me Yawovi Agboyibo. Le fondateur, ancien président et président d’honneur dudit parti revient aux affaires. La question intéresse les journaux parus ce lundi 16 janvier. L’entrée en compétition du Togo à la CAN contre la Côte d’ivoire est l’autre sujet phare commenté par la presse.

L’élection de Me Yawovi Agboyibo à la tête du Comité d’action pour le renouveau (CAR) est largement reprise lundi par les journaux. En effet, le fondateur du CAR après avoir laissé on poste pendant quelques années revient l’occuper de nouveau. Ceci au terme d’un congrès extraordinaire à la tête du parti, laquelle rencontre est censée apporter un nouveau souffle à toute l’opposition et aboutira à l’alternance politique au Togo. Le thème du congrès d’ailleurs reste évocateur : retour à la méthode pour l’alternance.

Courrier de la République parle d’ « Un retour au triptyque d’une méthode qui gagne : le fer, les braises et le marteau ». Le journal pense que cette élection est « un nouveau départ avec un homme et sa méthode. Celle qui va privilégier le dialogue avec comme arbitre la population  ». Même son de cloche chez les confrères de Nouvelle Opinion qui trouvent là « un retour d’une méthode politique de sagesse qui a fait ses preuves dans le passé ». « Le come-back de Me Agboyibo dans le giron politique togolais est un signal fort, un retour à la méthode qui consiste à rencontrer l’adversaire politique pour la recherche des compromis et si besoin s’impose, associée à la pression pour que cette alternance devienne une réalité », commente Nouvelle Opinion.

Paraphrasant le nouveau président du CAR, Temps Nouveaux informe que la méthode d’Agboyibo sera l’adoption « comme support psychologique de la lutte pour l’alternance, (de) l’indignation qui est un devoir citoyen consistant à décrier massivement, mais sans haine, l’oppression pour la faire entendre par l’oppresseur, de façon à y trouver la solution ».

La Symphonie, sur le sujet, ironise quelque peu. « A 71 ans, Yawovi Agboyibo reprend les rênes pour … la fameuse alternance », titre le bimensuel. « L’exploit réalisé en 1994, le CAR, sous l’égide d’Agboyibo, fatigué et très affaibli aujourd’hui, aura-t-il la vision, la stratégie et la force nécessaire pour en faire plus ? Si hier la méthode utilisée pour réaliser un tel succès n’a pas pu aboutir au basculement des rapports de force politique, à quelle méthode le CAR veut retourner de nouveau pour la conquête de la fameuse alternance  », se questionne La Symphonie.

« Me Agboyibo Yawovi reprend son bien », écrit de son côté Liberté. Le quotidien privé rappelle que le récent congrès du CAR « constitue l’épilogue d’une longue crise de leadership qui a secoué le parti et qui a fini par entraîner sa désintégration entre les pro-Apévon et les nostalgiques de Me Agboyibo ».

Togo Matin ne semble pas comprendre ce retour de Me Agoyibo, un acte qui, selon lui, alimente la polémique sur la question de l’alternance au Togo. Le journal doigte un manque de confiance en la jeunesse pour gérer les postes de ce genre. « La classe politique togolaise est sénile, utilisant des méthodes de conquête du pouvoir rétrogrades et vétustes obstruant la voie au sang neuf de couler et de s’exprimer. Et si la problématique de l’alternance se situait à ce niveau  », commente-t-il.

Pour le compte de la première journée des poules à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Total 2017, le Togo affronte ce lundi la Côte d’Ivoire. « C’est une équipe gonflée à bloc du Togo … que les poulains du coach Michel Dussuye vont croiser sur leur route  », informe Temps Nouveaux. L’envoyé spécial de Liberté à cette CAN confirme cette information et cite le coach des Éperviers, Claude Le Roy, qui se montre confiant avant le match. La Symphonie croit que lors de ce que Courrier de la République qualifie de « Jour de vérité  » , les Éperviers vont « enrhumer les Éléphants » . Le journal espère en la participation du Togo à cette CAN qui selon lui, «  sera couronnée d’un succès inattendu ». Et pour bien démarrer sa CAN, le Togo pourrait compter sur la bénédiction de Dieu puisque rappelle Togo Presse « Des offices religieux ont eu lieu sur toute l’étendue du territoire », vendredi dernier, pour implorer cela.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don