Lutte contre les Maladies tropicales négligées

Le Togo veut gagner sa guerre.

Le ministère de la santé et de la protection sociale organise du 09 mai au 08 juin prochains une campagne de masse contre les MNT (Maladies tropicales négligées) intégré à l’Albendazole, au Praziquantel, à l’Ivermectine à base communautaire au Togo.

Ainsi, depuis ce 09 mai, 10 652 agents de santé communautaire, instruits par le ministère de la santé et de la protection sociale, procédent à un traitement de masse des MTN sur toute l’étendue du territoire national. Objectif, maintenir les acquis obtenus dans cette lutte ces dernières années.

En effet, le Togo a élaboré en 2009, la cartographie des MTN (géohelmininthiases, schistosomiases) qui a affiché l’urgence de traitement. Ainsi, en 2010, un traitement de masse a été initié. Y ont été notés des résultats probants : une baisse de 33% en 2009 à 11,6% en 2015 de la prévalence des géohelmininthiases fut observée tandis que la prévalence des schistosomiases chutait de 23% en 2009 à 5% en 2015.

Le positif de ce traitement va donc être consolidé. Cette campagne ira principalement à l’encontre des parasitoses intestinales, l’onchocercose et des schistosomiases.

Le recensement des membres des ménages, l’administration d’albendazole, de praziquantel et d’ivermectine, la sensibilisation sur le lavage des mains et l’utilisation de l’eau potable constituent l’essentiel de ce traitement de masse.

Notons que la camapagne touchera toute l’étendue du territoire hormis la zone Lomé Commune puisque non endémique aux géohelminthiases selon la cartographie réalisée en 2013.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don