Commerce international des armes

Le Togo ratifie le Traité sur le commerce des armes

C’est par un communiqué de satisfaction que le Centre régional des nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) s’est exprimé sur la ratification par le Togo Traité sur le commerce des armes (TCA).
Pour l’instance onusienne, la ratification du TCA par le Togo s’inscrit dans la continuité des efforts fournis par le continent africain dans la lutte contre le transfert illicite des armes, et participe au renforcement du contrôle du commerce des armes dans le cadre de la sécurité maritime dans la région du Golfe de Guinée.
L’UNREC apprécit à juste titre cette ratification qui arrive à point nommé et démontre la volonté de son pays hôte de faire partie des acteurs clés initiateurs de solutions tangibles favorisant notamment un commerce des armes plus responsable et transparent.
Voici le communiqué de l’ UNREC.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ce 8 octobre 2015, le Togo a ratifié le Traité sur le commerce des armes (TCA), premier instrument international juridiquement contraignant qui règlemente le commerce international des armes classiques.
Le TCA, entré en vigueur le 24 Décembre 2014, actuellement compte un total de 130 États signataires, dont 37 en Afrique, et 76 États parties, dont 14 se trouvent en Afrique (Afrique du Sud, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Libéria, Mali, Mauritanie, Maurice, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Tchad, Togo).
La ratification du TCA par le Togo s’inscrit dans la continuité des efforts fournis par le continent africain dans la lutte contre le transfert illicite des armes, et participe au renforcement du contrôle du commerce des armes dans le cadre de la sécurité maritime dans la région du Golfe de Guinée.
A cet égard, c’est à Lomé que se tiendra le prochain sommet africain sur la Sécurité Maritime. Ce sommet se penchera sur les défis que pose le domaine maritime en termes de sécurité et développement économique. A l’issue des discussions, un accord devrait être trouvé, notamment parmi les 38 pays côtiers de l’Union Africaine, en vue de trouver une solution pour lutter contre la pauvreté, la piraterie maritime ou même la pollution.
L’UNREC se félicite de cette ratification qui arrive à point nommé et démontre la volonté de son pays hôte de faire partie des acteurs clés initiateurs de solutions tangibles favorisant notamment un commerce des armes plus responsable et transparent.
L’UNREC s’est activement engagé à assister les Etats africains dans le processus de ratification du TCA, et encourage tous les Etats africains à devenir partie au plus tôt.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don