Revue de presse du lundi 4 juin 2016

Le PUDC qu’est-ce que sait ?

Ce lundi encore, plusieurs journaux ont paru. Un tour dans les kiosques permet de voir que les sujets abordés dans les différentes colonnes sont d’ordre politique en majorité et social en particulier.

« Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), améliorer les conditions de vies des populations rurales », titre Golfe Info.

Selon le journal, ce programme rentre dans sa phase active, avec le lancement des travaux par le Chef de l’Etat, la semaine dernière, dans la localité de Mandouri, localité située à 750 km de Lomé pour ainsi répondre aux attentes de développement des populations, surtout rurales, sur la période de 2016 à 2018.

Quant à Le Patriote, le PUDC arrive enfin à Mandouri pour le développement des infrastructures de base et la lutte contre la pauvreté.

« Mandouri fut comme une zone abandonnée. Certains la confondaient par abus à une partie du Burkina voisin. Les infrastructures de base étaient invisibles et les populations abandonnées, soumises à tous les aléas de la nature et sociaux économiques. Elles étaient presque laissées à leur triste sort », déplore-t-il.

De son côté, Miroir Infos parle du problème de chefferie traditionnelle à Kovié et relève les dessous d’une affaire qu’il qualifie de « forfaiture du duo Payadowa Boukpessi-Adossi Sena ».

« Après 33 ans de règne de Togbui Adjonyo Koffi Siabi III, il est sans doute clair que le sieur Kossivi Kossi-Zavon Modjro soit instrumentalisé par une main qui bénéficierait d’un appui conséquent d’un certains gang de l’administration publique pour opérer de nouveau cette forfaiture. Malgré toutes les tractations, le ministre Payadowa Boukpessi n’a pas cherché le nœud du problème ? Et c’est aussi une autre cause non négligeable de ce sale feuilleton qu’il a finalement contribué à reconnaître un imposteur comme chef canton de Kovié. Une 2ème contorsion du préfet Adossi après celle du canton d’Adangbé », indique le journal.

Le patriote écrit sur les examens de fin d’année au Togo et y voit « de véritables foires d’exposition de techniques de tricherie et de fraude ».

« Depuis quelques années maintenant au Togo, pas un seul examen ne passe sans que l’on ne parle de tricherie, de fraudes ou encore d’épreuves sorties d’une matière hors programme. Lentement mais sûrement, les examens sont en train d’être vidés de leur substance et les diplômes remis en cause. Il suffit de discuter avec un étudiant d’une université togolaise pour se rendre compte du degré de nuisance et de dévastation de cette triste réalité qui lance chaque année le débat autour de l’éducation scolaire au Togo », dénonce le journal.

En politique, Liberté aborde la question des réformes, de l’Etat de droit, de la situation socioéconomique sur des vérités « insidieuses » de l’Ambassadeur américain David Gilmour.

« Les Etats-Unis ont récemment reconnu les progrès du Togo en termes de réformes politiques et économiques à travers sa sélection au programme de seuil du Millenium Challenge. Nous encourageons le Togo à poursuivre ses réformes en vue d’être qualifié pour le programme Compact du Millenium Challenge et créer des conditions qui vont attirer les investisseurs et les opportunités d’emploi », rapporte-t-il.

Forum de la semaine pour sa part, trouve que concernant les réformes politiques, Awa Nana à répondu à ses détracteurs tout en précisant que « c’est la fin qui justifie les moyens ».

« Gouvernance et développement, les leçons de Kagamé », lance de son côté Golfe Info.

« Le Rwanda, 11 millions d’habitants, un petit pays comme le Togo, sans véritables prospectives, autre que le sous-développement, avec les maux qui vont avec, jusqu’en 1994, année du génocide, pour attirer les attentions. L’avenir du Rwanda s’écrit aussi dans les TIC, domaine dans lequel le pays accroît aujourd’hui les investissements, pour demain pouvoir exporter son savoir-faire », salue-t-il.

Togo presse parle d’un émissaire du président Dénis Sassou N’Guesso chez le Chef de l’Etat dans le cadre de la Coopération Congo-Togo.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don