Le PNP (Parti National Panafricain) dénonce les méthodes d’intimidation

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction ce jour, le PNP (Parti National Panafricain) dénonce les méthodes d’intimidation à l’encontre de plusieurs de ses militants à Lomé et à l’intérieur du pays.

C’est ainsi que dans la nuit du 10 octobre, poursuit le communiqué, des individus armés ont fait irruption au domicile de M. AGHORO-ALI Difezi (en photo), responsable de la mobilisation des jeunes du PNP à Agoè. Ces individus ont tout saccagé et aussi molesté une petite fille de 12 ans. Heureusement, M. AGHORO-ALI qui était visiblement l’objet des recherches a pu prendre la fuite et est actuellement en lieu sur.

Le PNP rappelle enfin que ses manifestations sont non violentes et appelle à témoin la communauté internationale.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don