13ème Foire Internationale de Lomé

Le PM donne le ton des activités

Démarrée depuis vendredi dernier, le ton des activités marquant la 13ème foire internationale de Lomé a été donnée ce lundi par le Premier ministre, Komi Sélom Klassou.

C’était au cours d’une cérémonie solennelle qui a eu lieu au Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF), communément appelé « Togo 2000 », en présence de la ministre du Commerce, de l’industrie, de la promotion du secteur privé et du tourisme, Bernadette Legzim-Balouki, du président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani, du Directeur général du CETEF Johnson Kuéku Banka edt de plusieurs opérateurs économiques.

Placée sous le thème : « Promotion de l’agro-industrie, gage de développement durable », cette 13ème édition de la foire est couplée avec le premier Salon international des cosmétiques et de la beauté de Lomé (SICOBE) qui se tient à l’étage du pavillon OTI, connait, la participation de quelques 880 exposants issus d’une vingtaine de pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie.

Ce salon, selon la ministre, constitue une plateforme de discussions et d’échanges entre producteurs, distributeurs et utilisateurs sur la meilleure façon de fabriquer et d’utiliser les produits cosmétiques dont la mauvaise utilisation a des conséquences « désastreuses » sur la peau et la santé des utilisateurs.

« Le choix du thème de cette édition constitue un grand secteur de l’économie des pays africains du fait qu’elle occupe une bonne partie des populations et qu’elle participe pour une grande partie à la production nationale. Cependant, il est déplorable de constater que malgré les efforts des gouvernements, l’agriculture reste dans la plupart de ces pays, traditionnelle tant au niveau de la production, de la transformation, de la conservation et même de la commercialisation des produits », a-t-elle laissé entendre.

Elle s’est par ailleurs félicitée du choix de ce thème car il vient appuyer, la volonté du gouvernement togolais de faire de ce secteur, un véritable levier de l’économie nationale à travers l’implantation dans un futur très proche des agropoles dans les différentes régions économiques.

« Ces structures constitueront des pôles modernes de croissances de nos régions et dont les effets induits participeront au développement économique et social de l’ensemble du pays », a-t-elle indiqué.

Plus loin, elle a relevé que la participation égyptienne à cette 13ème édition de la Foire internationale de Lomé vient allonger la liste des différents échanges qui s’effectuent entre Lomé et le Caire dont la dernière en date est le séjour dans notre capitale d’une mission égyptienne dans le domaine des transports maritimes et dont l’aboutissement fut la signature de plusieurs accords visant l’établissement des liaisons maritimes entre nos deux (2) pays.

M. Kuéku Banka, a de son côté souligné que l’espace d’exposition s’étale sur 250 m², cinq (5) panels de discussions portant sur l’utilisation des produits cosmétiques, les méthodes réparatrices, les meilleures pratiques de soins du corps, l’utilisation des produits locaux pour une meilleure santé corporelle seront organisés.

Au-delà des expositions ventes et la promotion des produits et services, a-t-il insisté, il y aura également au cours de cette foire, des rencontres d’affaires (rencontres B to B) de même qu’un important volet qui sera consacré aux jeunes avec des animations culturelles notamment des concerts musicaux.

Cette la 13ème foire internationale de Lomé prendra fin le 05 décembre prochain.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don