Dons de materiels

Le PGICT renforce le corps des sapeurs pompiers

Le ministère de l’Environnement et des ressources forestières vient de mettre à la disposition du corps des Sapeurs-pompiers et du Centre opérationnel du système d’alerte précoce d’importants lots de matériels.

Estimé à près de 32 millions de francs CFA, cette réception a eu lieu ce jeudi entre le ministre de la Sécurité et de la protection civile Yark Damehame et son collègue de l’Environnement et des ressources forestières André Johnson, en présence des partenaires techniques et financiers.

Initié par le Projet gestion intégré des catastrophes et des terres (PGCIT), ce don de matériel est composé des bureaux, des fauteuils, des chaises, des tables, des lits métalliques et des matelas de type militaire rentre dans le cadre du Renforcement institutionnel et du Système d’alerte précoce respectivement inscrits dans les composantes 1 et 3 dudit projet.

Ces matériels serviront à équiper les unités de secours en construction par le PGCIT sur tout le territoire pour rapprocher les interventions d’urgence des populations et assurer une réactivité rapide des secours au sud de l’Etat-major pour Lomé Nord et la maritime, à Atakpamé, à Sokodé et à Dapaong.

« Le gouvernement est conscient des impacts des changements climatiques et ses corolaires à caractères anthropiques susceptible de mettre à mal la sécurité des biens et des personnes. C’est la raison pour laquelle, le gouvernement opte pour la promotion de leur résilience à travers les actions ciblées d’adaptation avec les sous-projets communautaires et des grands chantiers en cours d’exécution sur le plan national », a laissé entendre M. Johnson.

Le PGICT mettra le matériel informatique à la disposition des deux (2) structures très prochainement.

Le ministre Yark Damehame, s’est réjoui de son côté de ce geste lors de la réception des matériels tout en ajoutant qu’avec les efforts du gouvernement, le Togo est à l’abri des catastrophes depuis des années.

Par le passé, le PGICT il a mis à la disposition des quatre (4) unités de secours et de la garnison principale de Lomé, cinq (5) véhicules médicalisés.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don