Parution du mardi 27 juillet 2016

Le HCCRUN veut assurer une gouvernance adaptée aux réalités du pays

La politique et l’économie prenne le pas dans les kiosques parus ce mardi.

« A la réception des documents de synthèse de l’atelier du HCCRUN sur les réformes, Faure s’en félicite », titre L’Union pour la patrie.

Selon le journal, moins d’une semaine après la fin de ses travaux, le HCCRUN a remis, lors d’une audience, le 21 juillet dernier, les documents de synthèse de l’atelier national de réflexion et d’échanges sur les réformes politiques et institutionnelles au président Faure Gnassingbé qui a eu a félicité le HCCRUN et les participants pour le travail abattu et a également complimenté les résultats obtenus.

Liberté quand à lui renchérie sur la question en disant que les réformes sur l’atelier du HCCRUN va vers une nécessité de rendre publiques les conclusions et recommandations.

« Après l’atelier du millénaire sur cette problématique organisé par le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCCRUN), tous les regards sont tournés depuis vers un seul homme, Faure Gnassingbé à qui les conclusions et recommandations auraient été remises ‘’symboliquement’’ », ajoute-t-il.

En économie, Togomatin aborde la question du rapport du FMI sur l’économie mondiale où des prévisions sont reluisantes pour le Togo.

« Les prévisions du FMI révèlent que le Togo n’est pas véritablement affecté par cette baisse des tarifs car, il n’est pas exportateur du pétrole. Il prévoit ainsi un taux de croissance de 6% pour le pays. La croissance au niveau national est satisfaisante », lance-t-il.

Evasion fiscale et Panama Papers, comment les indiens de WACEM, DIAMOND CEMENT, ATS, Togo-Rail, font évaporer leur fortunes, écrit L’Alternative.

« Premier pays le plus affecté par l’évasion fiscale en Afrique, selon l’ONG Global Financial Integrity (GFI), le Togo héberge des hommes d’affaires qui exploitent ses ressources, mais qui transfèrent illicitement leurs fortunes à l’étranger pour les garder, au frais, dans des paradis fiscaux. C’est le cas des deux indiens Prasad Motaparti Siva Rama Vara et Manubhai Jethabhai Patel, principaux patrons de WACEM, FORTIA CEMENT, DIAMOND CEMENT, AMEXFIELD Togo Steel », informe le journal.

Forum de la semaine de son côté parle de l’assainissement et normalisation de l’Enseignement supérieur au Togo où des fondateurs et directeurs d’établissements privés sont « sous pression ».

« Il n’est de secret pour personne que certains établissements privés d’enseignement supérieur opèrent dans l’illégalité et de ce fait donne des formations pour lesquelles ils ne sont pas autorisés. Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur au Togo entend mener des actions concrètes de valorisation de l’enseignement supérieur privé, à travers des actions de contrôle permanent », soulève le journal.

23 juillet 1992-23 juillet 2016, 24 ans après l’odieux crime, les assassins de Tavio Amorin pas du tout inquiétés, lance Actu express.

Pour le journal, à l’époque, cette tragédie a mis en état de choc tout le Togo tant Tavio représentait pour le peuple togolais et tout spécialement sa jeunesse, un symbole d’engagement total dans le combat pour la démocratie.

« Le Tribalisme s’invite dans le temple, Francs-Maçons du Togo où le Kabyè Adrien Bébéssiki probable nouveau Grand Maître ce mardi », s’exclame L’Indépendant express.

« Les ethnies Ewé et Kabyè se font concurrence. Le fauteuil ayant été occupé pendant plusieurs 4 ans par un homme du sud, on risque de faire passer la main à Adrien Bebessiki qui est en pôle position pour accéder à la tête de la Grande Loge nationale du Togo », lit-on.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don