Main dans la main pour le développement

Le FMI accorde 137 milliards de FCFA au Togo

Le Togo et le Fonds Monétaire international (FMI) ont conclu mercredi un accord portant sur une Facilité élargie de crédit (FEC).

La question de la dette au Togo est quelque peu inquiétante. Passées à plus de 1800 milliards de FCFA en septembre 2016, les dettes intérieures et extérieurs peuvent fragiliser l’essor économique du pays. C’est ce qui a amené le gouvernement à se rapprocher du FMI pour trouver les voies et moyens pour contrer ce mal.

Le gouvernent avait annoncé par le biais du Conseil des ministres du 03 janvier mener des discussions avec le FMI en vue de la conclusion d’un programme sur 3 ans qui devrait permettre au pays de maîtriser son endettement tout en soutenant la croissance économique en vue de créer la richesse nécessaire pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Un accord sur la Facilité élargie de crédit (FEC) a été dans ce sens signé par les deux parties ce 18 janvier. Le financement est de 238 millions de dollars (un peu plus de 137,3 milliards FCFA), soit 128% du quota du Togo au FMI. Il est remboursable sur une durée de 10 ans avec un différé de 5 ans. Ceci avec un taux d’intérêt de 0%.

Ces prêts serviront selon le ministre en charge de l’économie et des Finances Sani Yaya, à financer les projets sociaux notamment le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) et le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don