Pour promouvoir la paix et une meilleure atteinte des ODD

Le FIPAM officiellement lancé ce vendredi à Lomé

Afin de promouvoir la paix pour une meilleure atteinte des ODD que sont fixés les Nations Unies à l’horizon 2030, tout comme le Togo, l’ONG Maison de l’espérance pour les enfants déshérités (MEED), s’est donné pour mission d’œuvrer pour l’épanouissement de l’enfance déshéritée et démunie.

Ce vendredi à Lomé, les responsables de l’ONG ont pris l’initiative de lancer officiellement le Festival international pour la paix dans le monde (FIPAM).

Ce festival qui aura lieu du 24 au 30 septembre 2017 prochains à Lomé a pour thème : « la paix pour l’atteinte des ODD » et connaîtra la participation de divers groupes artistiques, des stars, d’acteurs culturels et de développement de nombreux pays du monde.

Pour le président du festival, M. Komi Sékou, le FIPAM a pour but de promouvoir l’esprit de paix et d’œuvrer à une meilleure atteinte des ODD.

« Le FIPAM veut sensibiliser au total 10.000 jeunes sur l’importance de la paix dans l’atteinte des ODD et la qualité des prestations de trente-trois (33) groupes artistiques et leur visibilité », a-t-il déclaré. La paix, a-t-il ajouté, reste la condition sine qua non pour un monde meilleur.

L’ouverture du festival a été présidée par le Directeur de cabinet du ministère de la Planification du développement, M. Essohanam Edjéou.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don