Foire « Made in Togo »

Le FAIEJ et le PRADEB à l’honneur

La 1ère édition de la foire « Made in Togo » officiellement lancée lundi, se poursuit ce mardi avec la journée dédiée au Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) et au Programme d’appui au développement à la base (PRADEB) au Centre Togol ais des expositions et foires de Lomé, (Togo 2000).

En partenariat avec les partenaires techniques et financiers, ce sont des projets qui sont mis en place par le gouvernement au rang desquels on peut citer la Banque africaine de développement (BAD) pour pouvoir réduire considérablement le chômage à travers l’entrepreneuriat.

Ils permettront de communiquer sur les mécanismes d’accompagnement du FAEIJ et du PRADEB, sensibiliser les jeunes et les informer sur la mise en place de la Centrale d’achat des jeunes entrepreneurs (CAJENT) qui est là pour aider les exposants qui ont des difficultés à se faire démarquer sur le marché.

Selon le chargé à la communication du FAIEJ, Sika Gnagniko, l’entreprenariat aujourd’hui, occupe une place importante au Togo.

« Il s’avère être la réponse idoine aux problèmes de l’emploi des jeunes. C’est pour ça que le gouvernement, par le biais de son ministère du développement à la base, a mis en place ces mécanismes pour accompagner les jeunes afin de leur permettre d’émerger via l’entreprenariat », a-t-elle indiqué.

Selon les informations, cette centrale a été mise en place en vue non seulement de les aider à commercialiser leurs produits, mais aussi à les importer. Il y a tous les produits locaux sont trouvables dans ces centrales ».

« La CAJENT est une structure mise en place par le ministère en charge de l’emploi des jeunes dont la mission est de promouvoir les produits locaux. C’est une centrale de stockage, d’achat et de vente des produits des jeunes entrepreneurs du Togo. L’objectif étant de commercialiser ces produits là et aussi d’accompagner ces promoteurs à travers une stratégie marketing appropriée à leurs produits », a-t-elle expliqué.

Selon elle, le constat pour la construction de cette centrale est parti du fait que les jeunes entrepreneurs accompagnés par ces mécanismes mis en place par le gouvernement, ont des difficultés à accéder aux marchés et à s’y positionner.

L’occasion a également été choisie par les responsables de ces projets pour annoncer au publics l’existence d’une centrale de stockage, d’achat et de vente des produits locaux des jeunes entrepreneurs du Togo.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don