Danger pour notre santé

Le Coton-tige, un ennemi pour nos oreilles

Le coton-tige, ou bâtonnet ouaté, est un bâtonnet garni à chaque extrémité d’une petite boule de coton. Il est utilisé pour l’hygiène des oreilles, afin d’éliminer le cérumen qui s’écoule naturellement. Son utilisation requiert cependant beaucoup de précautions pour ne pas blesser l’oreille. Nous sommes nombreux à l’avoir utilisé ou à l’utiliser, sans nous douter que c’est un danger pour notre santé.

Oui, le coton-tige est un danger pour notre santé. Nous l’utilisons sous prétexte que nous nous nettoyons ou rendons propres nos oreilles. Eh bien ! Nous avons tort de le faire.

En effet, nos oreilles se nettoient elles-mêmes. La peau qui se prolonge dans nos oreilles, contient des glandes qui fabriquent une substance qui empêchent les saletés d’entrer dans nos oreilles et chassent également les insectes. Cette substance s’appelle notamment « le cérumen ».

Le cérumen est une substance jaunâtre qui protège naturellement nos oreilles. Chez la plupart des gens, le cérumen se sèche et s’élimine de lui-même sans que nous ne nous rendions compte. Cela se passe quand notre mâchoire fait des mouvements (en mangeant ou en parlant).

Que se passe-t-il quand nous utilisons le coton-tige ?

Les conséquences de l’utilisation du coton-tige : En utilisant le coton-tige, nous entassons le cérumen dans nos oreilles. C’est comme s’il y a une bille dans le capuchon de notre stylo, et nous mettons le stylo pour la sortir, nous aggravons la situation en enfonçant plus la bille. Il se passe la même chose quand nous utilisons le coton-tige. Le coton est tellement gros qu’il enfonce plus le cérumen dans l’oreille. Et chaque fois que nous le faisons, cela finit par augmenter de taille et former le bouchon de cérumen. Le bouchon, lorsqu’il est volumineux va entraîner des douleurs atroces au niveau de l’oreille, et une diminution de l’audition.

Le coton-tige peut causer des plaies dans notre oreille qui par la suite va se surinfecter et avoir des conséquences plus graves.

Que faut-il faire alors ?

Eh bien ! Tout simplement, débarrassons nos maisons des cotons-tiges, ils ne sont pas faits pour nettoyer les oreilles. Laissons nos oreilles se nettoyer naturellement.

Dans son réquisitoire, il faut le rappeler, le procureur de la République a indiqué que cinq (5) étudiants pouvaient bénéficier de la relaxe mais deux (2) doivent être condamnés à six (6) mois de prison avec sursis.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don