Pour les enfants en conflit avec la loi

Le Code de l’enfant sera révisé

Le gouvernement entend améliorer la justice des mineurs au Togo. Ceci à travers l’initiative « Amélioration de l’accès à la justice pour les enfants au Togo » lancée jeudi à Lomé.

Au titre des activités de ce projet, d’un coût de 820 millions de FCFA, la construction d’un bâtiment de 60 places pour la brigade pour mineurs de Lomé, la réhabilitation du centre d’orientation et de réinsertion sociale de Cacaveli (Lomé) et l’aménagement d’un autre à Kara, un appui technique et financier aux associations et ONG œuvrant pour la réinsertion des enfants en conflit avec la loi, la formation des magistrats et la révision du Code de l’enfant.

Couvrant une période de 3 ans, ce projet devrait permettre un renouveau de la justice en faveur des mineurs. Il contribuera à réduire le nombre d’enfants ayant des problèmes avec la loi et faciliter leur réinsertion. 3.600 enfants y prendront part.

L’initiative est financée sur le budget du XIe Fonds européen de développement (FED).

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don