Flash
24.05.2017 Entrepreneuriat : Ce vendredi, démarre à Lomé le Forum international pour le développement de l’entrepreneuriat en Afrique (FIDEA). L’événement est à sa première édition.
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.

Journée mondiale de la population

La santé procréative, une urgence au Togo

« Accès universel aux services de santé procréative », c’est le thème retenu pour la célébration de la Journée mondiale de la population chaque 11 juillet, instituée par le Conseil d’administration du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) et entérinée en 1987 par l’Assemblée des Nations Unies. Une journée qui permet de mobiliser et de sensibiliser les populations sur la question liée à la population et au développement. Au Togo, le lancement officiel des activités inscrites au programme de cette Journée est prévu pour mardi 10 juillet au Centre médico-social de Doumassessé à Lomé. L’information a été portée à la connaissance du public lors d’une conférence de presse organisée conjointement lundi par l’UNFPA et l’Unité de Gestion et de Coordination des Programmes/Gouvernement-système des Nations Unies (UGCP).

Selon Dodji Abbékoé Doévi, coordinateur/UGCP, cette journée commémorative vise à attirer l’attention sur l’urgence et l’importance de la population et de la santé procréative, notamment dans le contexte du développement général, et sur la nécessité d’aborder ces questions.

La croissance de la population togolaise est à une vitesse exponentielle, ce qui engendre beaucoup de problèmes liés au développement du pays.

Le thème choisi cette année se rapporte donc à la santé de la reproduction, liée à l’ensemble des fonctions des fonctionnalités de l’appareil reproducteur, a souligné M Abbékoé Doévi.

« Le 11 juillet est dédié à la célébration de la journée mondiale de la population pour tenir compte du fait que la croissance de nos populations surtout dans nos pays en voie de développement, s’accélère et cela appelle à de nouvelles dispositions. Le plus important résulte de la qualité de vie des populations. Ce que nous avons préconisé, c’est d’abord la maîtrise de la fécondité. Au plan macroéconomique, ce sont les mêmes dispositions », a-t-il ajouté.

Plusieurs manifestations sont prévues dans le cadre de la célébration de cette journée dont des émissions sur des médias et des assistances médicales gratuites.

L’UNFPA est une agence de développement international qui œuvre à concrétiser les droits liés à la procréation, notamment le droit aux plus hautes normes possibles de santé sexuelle et procréative, en appliquant les principes d’une approche fondée sur les droits humains, sur l’égalité des sexes et la sur la sensibilité de chaque culture au cadre de la santé sexuelle et procréative.

Cette Agence offre son appui aux pays pour utiliser les données démographiques dans la formulation des politiques et des programmes visant à réduire la pauvreté et pour faire en sorte que chaque grossesse soit désirée, que chaque accouchement soit sans danger, que chacun soit protégé du VIH/SIDA et que toutes les filles et toutes les femmes soient traitées avec dignité et respect

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don