Renforcement de la protection des aires protégées

La roue a mal tourné à Mango

Un communiqué émanant du gouvernement a clarifié la situation qui a prévalu dans la journée du vendredi 06 novembre dans la préfecture de l’Oti. Tôt le matin de ce jour, nous avons été informés d’un débrayage généralisé dans la ville de Mango. Notre source annonçait déjà deux morts. le temps de recouper ces informations, le bilan en pertes de vies humaines s’était alourdi et le communiqué du gouvernement a confirmé les cinq morts à nous indiqués.
Voici in extenso le communiqué du gouvernement :

Ce vendredi 6 Novembre 2015, des évènements malheureux se sont produits à Mango, dans la préfecture de l’Oti.
Un Projet de renforcement du rôle de conservation du système national d’aires
protégées du Togo (PRAPT) a été mis en oeuvre dans plusieurs préfectures des
Régions de la Savane et de la Kara y compris dans une partie de la préfecture de l’Oti.
Etant opposée à la mise en oeuvre du même projet dans la Préfecture de l’Oti, une
association dénommée « One Bloc » non enregistrée auprès du Ministère de
l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, et donc non titulaire d’un récépissé a organisé ce vendredi 6 Novembre 2015 une marche non autorisée du fait du non-respect du délai de dépôt de la déclaration préalable prévu par la Loi N° 2011– 010 du 16 Mai 2011 fixant les conditions ’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifiques publiques.
Les forces de l’ordre appelées à faire respecter l’interdiction de manifester ont été
confrontées à une réaction violente des manifestants entrainant ainsi des échauffourées entre ces derniers et les dites forces de l’ordre. C’est ainsi que les manifestants se sont
emparés par la force de deux fusils à pompe. Ils ont ensuite sans ménagement saccagé la résidence du chargé dudit commissariat. Cette situation qui a dégénéré a
malheureusement entrainé le décès par balle de deux manifestants. On déplore
également du coté des manifestants 13 blessés dont 5 par balles et 8 blessés du coté des forces de sécurité.
Le Gouvernement présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et sa
compassion aux blessés.
Il invite la population de Mango au calme, à la retenue et réaffirme son entière
disponibilité au dialogue permanent comme voie idéale de règlement de problèmes
quelle que soit leur nature.
Le Gouvernement

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don