Robert Dussey chez Antonio Guterres

La question sécuritaire a dominé les débats

Le nouveau Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a reçu mercredi, le chef de la diplomatie togolaise, Pr Robert Dussey, en séjour à New York.

Les discussions ont portées sur la situation en Afrique et sur la coopération entre le SNU (Système des Nations Unies) et le Togo. Egalement sur la situation sécuritaire qui prévaut actuellement au Soudan du Sud, en Lybie, en République Centrafricaine, en RDC, au nord du Mali, au Burkina Faso, en Syrie, au Yémen et dans d’autres régions du monde.

« Je suis venu annoncer au Secrétaire général de l’ONU (au nom du Président de la République), la décision du gouvernement togolais d’augmenter le nombre de soldats togolais dans les opérations de maintien de la paix », a indiqué le Pr Dussey.

Accompagner par Franck Kpayedo, le représentant togolais aux Nations Unies, le Pr Dussey a réitéré l’engagement résolu du Togo à soutenir toute action visant à garantir un monde plus sûr et épris de paix.

Il a par ailleurs confié à la presse avoir profité de l’occasion pour demander à M. Guterres de s’approprier la charte de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritimes d’octobre 2016.

« J’ai surtout sollicité son concours pour accélérer le processus d’appropriation de cette Charte par l’ONU, comme instrument juridique international qui contribue à faire de l’océan un facteur de développement économique », a-t-il précisé.

M. Gutterres a rendu hommage aux militaires togolais dont l’action a été déterminante au sein de plusieurs missions de paix (Soudan, Mali et Côte d’ Ivoire dont le dernier contingent vient de regagner Lomé).

Les agences onusiennes sont très actives avec le PNUD qui pilote le Programme de développement communautaire et l’OMS.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don