La presse écrite du mardi 17 janvier 2017

La presse unanime sur la prestation des Eperviers face aux Eléphants

Le match opposant la Côte d’Ivoire et le Togo 0 buts partout à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017, à travers une prestation louable des Eperviers est le sujet qui intéresse les journaux parus en kiosque ce mardi.

« Entrée en matière maitrisée pour les Eperviers : Nul vierge, bon pour le morale », informe Forum de la Semaine.
Selon le quotidien, le match Togo-Côte d’Ivoire a finalement offert le premier nul vierge à cette CAN Total Gabon 2017. Face à des champions en titre, ajoute-t-il, les Togolais dont certains analystes ne vendaient pas chère la peau ont été présents sur toute la partie.

L’Union pour la Patrie de son côté renchéri : « Le Togo accroche la Côte d’Ivoire ».
« La Côte d’Ivoire tentait le tout pour le tour avec les entrées de Wilfried Bony et de Cheick Doukouré, mais cela ne changeait pas grand-chose et le Togo n’était pas loin de prendre l’avantage sur un contre », lance-t-il.

Toujours sur le même sujet, Liberté montre que les Eperviers ont tout simplement été héroïques par leur entrée dans la compétition avec un nul (0-0) face aux Eléphants.

En économie, L’Alternative fait allusion aux cimentiers togolais portant plainte contre Dangote à la commission de la CEDEAO.
« Ségbé, Sanguéra, Noèpé, Localité jouxtant la frontière du Ghana, des groupes organisés avec des tricycles, parfois même des voitures bagages, font rentrer au Togo avec la bienveillance, plutôt la complicité des douaniers togolais, des tonnes de ciment nigérian Dangote qui sort revendues au Togo dans les zones citées. Cette contrebande trouve à son origine dans le coût relativement bas du ciment Dangote au Ghana (50.000 francs CFA la tonne, contre 80.000 francs CFA au Togo pour le même produit de la même marque)  », informe le journal.

Par une visite personnelle aux producteurs et autres acteurs à Kpélé et Adéta, L’Union pour la Patrie revient et écrit : « Faure Gnassingbé s’est rendu dans des plantations de café et de cacao ».
« L’objectif de cette visite de terrain est d’évaluer personnellement les effets bénéfiques qu’a pu produire à ces deux exploitations, depuis 2014, le soutien agricole (PASA, l’un des projets d’opérationnalisation du PNIASA), et d’inciter les paysans de cette zone productrice à densifier de nouveau les exploitations en y ajoutant la variété hybride du café-cacao, à cycle court, qui résiste mieux aux maladies. L’idéal étant d’obtenir de meilleurs rendements qui dépassent les prouesses du passée  », montre-t-il.

Rentrée politique du PSR, Liberté fait savoir que le parti fustige la mise en place de la commission de réflexion sur les réformes.
« Dans le cadre de sa rentrée politique, le PSR organise le 21 janvier prochain une journée de réflexion autour du thème : ‘’l’ethnie dans la politique au Togo’’. Le PSR a dénoncé la nomination des membres de la commission de réflexion sur les réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles et la mise en œuvre unilatérale du processus de décentralisation  », relève le journal.

En société, Le Medium parle des graves dérives des Pasteurs qui mettent en mal la société togolaise.
«  Ils pullulent dans la société moult églises charismatiques avec à leurs têtes des ‘’hommes d’affaires de Dieu’’ qui servent de la Parole de Dieu pour faire fructifier leur entreprise. Ils ont prêts à tout et mettent toutes les chances de leurs côtés pour abuser de leurs fidèles et principalement des femmes et jeunes filles aux problèmes incommensurables et en quête de solutions miracles, même face au paludisme », lance-t-il.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don