Photo de famille des participants à l'atelier de formation sur la préservation de la paix

Journée internationale de la paix

La presse apprend le traité sur le commerce des armes

Les professionnels des medias ont été instruits sur le Traité sur le commerce des armes (Tac) le mardi 24 septembre 2013 au siège du Centre régional des nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique.

Le commerce illicite des armes entraine les conflits, les violations massives des droits de l’homme, l’instabilité politique (le cas de la Syrie), et d’autres conflits. 

Le traité sur le commerce des armes (Tac) opte pour un établissement des normes internationales communes pour l’importation, l’exportation et le transfert des armes conventionnelles. 

Au cours de cette séance de formation, le Directeur adjoint du bureau pour les affaires de désarmement de Unrec, M. Leonardo Lara a instruit les journalistes sur l’importance de la ratification du traité sur le commerce des armes par les Etats. 

Le traité sur le commerce des armes vise la diminution de la souffrance humaine en réglementant le commerce illicite des armes classiques, instabilités politiques, les violations massives des droits de l’homme etc..

A ce jour, seulement 4 pays (Barbuda, Guyane, Islande) dont un pays africain (Nigeria) ont ratifié ce traité. Le Togo a signé ce traité, mais ne l’a pas encore ratifié.

D’autres orateurs comme les journalistes Jean Baptiste Attissoh et Alexandre Agbozoh-Guidih ont entretenu les professionnels des medias sur les ‘’medias et la prévention de la violence en période électorale au Togo’’.

Cette formation a été organisée par l’association Vision Solidaire dans le cadre de la journée internationale de la paix.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don