Revue de presse du jeudi 02 juin 2016

La nouvelle marche de CAP 2015 mis usur le tapis

La marche relancée par le CAP 2015, est le sujet qu’abordent les journaux parus ce jeudi. Ce sujet est diversement apprécié par les journalistes.

« Réclamation des réformes et d’un processus de décentralisation inclusif  », titre Forum de la Semaine qui fait savoir que Fabre et sa « chaîne d’homosexuels » seront à nouveau dans les rues ce samedi.
Dans un pays selon le quotidien privé, où l’homosexualité n’est pas acceptée d’après des chiffres contestables d’une enquête d’Afrobaromêtre publié le 02 juin 2015, par au moins 90% de la population, il faut dire que c’est à une lutte sans issue que ces homosexuels se livrent, étant donné qu’ils sont déjà la cible, dans ce pays où l’on est intransigeant sur la question des mœurs, « directement menacés et cibles de violences physiques ».

Pour les réformes au Togo, le CAP 2015 appelle à une grande mobilisation ce samedi, écrit Le Correcteur.
« Le peuple togolais sera de nouveau dans les rues de Lomé le 04 juin prochain à l’appel du Combat pour l’Alternance Politique en 2015 (CAP 2015). Cette décision fait suite à l’inaction du gouvernement face aux revendications du CAP 2015 le 21 mai 2016 sur la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales et l’organisation consensuelle des élections locales et du processus de la décentralisation  », note le journal.

Echos du Pays, pour sa part , qualifie la nouvelle marche du CAP 2015 de « rien de nouveau ».

« Marche du CAP 2015 de samedi prochain face à l’entêtement du pouvoir », s’exclame Le Bâtisseur qui relève que Jean-Pierre Fabre encourage le peuple à la mobilisation.
Le même journal fait une analyse entre Juin 2012 et Juin 2016 et se demande si l’histoire pourra se répéter.

Le Changement parle de la création de 4 nouvelles préfectures qui va vers une décentralisation biaisée au Togo et l’opposition parlementaire qui s’insurge contre une politique de « deux poids deux mesures ».
« A l’opposition qui crie à une politique de deux poids deux mesures, le parti au pouvoir rétorque en indiquant que le gouvernement n’a pas mis fin à la création des préfectures au Togo et que la décentralisation est un processus progressif  », précise le journal.

Concernant la problématique des réformes, Liberté pense que le HCRRUN prévoit un atelier de « réflexion et d’échanges » en juillet prochain.
« Cette rencontre devra regrouper des institutions de la République, des départements ministériels, des partis politiques, des organisations de la société civile, des partenaires techniques et financiers etc.  », note-t-il.

La visite du président togolais en Chine, est le second sujet phare qui intéresse les journaux.

Pour Waraa les Vainqueurs, le Chef de l’Etat est en opération de mobilisation des ressources pour le développement du Togo.
« Le Chef de l’Etat togolais a participé à un Forum économique organisé par l’ambassade du Togo et la chambre économique chinoise. Dans le cadre de ce forum, le Togo a scellé un nouveau partenariat public-privé (PPP) qui favorisera la construction de 10.000 logements sociaux  », lance-t-il.

Redynamisation de la coopération Sino-togolaise, Faure sur les fronts technologie et développement, selon Flambeau des Démocrates.
« Cette coopération sera renforcée à travers le développement des échanges de compétences et de technologie et surtout, en incitant à plus d’engagement des entreprises privées chinoises au Togo », indique le journal.

Le journal Chronique de la Semaine fait savoir pour sa part que le président Faure Gnassingbé est en visite d’Etat en Chine pour un prêt de 76 milliards de FCFA de la Chine pour agrandir l’aéroport de Lomé, et construire le barrage d’Adjarala.
« Avant même la fin de cette visite, le numéro 1 togolais a réussi à obtenir de son homologue chinois un don de 18 milliards puis des prêts à taux préférentiels de 76 milliards de nos francs pour des projets ambitieux, notamment l’extension de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé et le développement de l’agriculture togolaise », souligne le journal.

Allant dans le même sens, Echos du Pays pense que la visite du chef de l’Etat en Chine est une offensive économique qui se poursuit et porte des fruits.

«  TOGO : Lutte contre la pauvreté, un casse-tête chinois », écrit Golfe Info en se demandant « comment redonner espoir à une population qui croit de moins en moins en un avenir meilleur ? ».
« Si dans les zones urbaines, la précarité, le sous-emploi et le chômage gagnent du terrain, dans les campagnes, la pauvreté s’est depuis installée. Une situation qui fait dire à plusieurs observateurs, que la lutte contre la pauvreté au Togo, est devenue un casse-tête chinois  », y lit-on.

Le grand quotidien national Togo-presse fait savoir qu’au vu de la commémoration de la fête nationale de l’Italie, le Chef de l’Etat togolais, félicite le président Sergio Mattarella.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don