Flash
04.12.2016 Finances : Le leader en assurance « Euler Hermes » pourrait s’installer prochainement au Togo. Les responsables de la société française en ont donné l’information. Le Togo compte jusque là 12 sociétés d’assurance.
17.11.2016 13ème foire internationale de Lomé : le menu
17.11.2016 Recherche : Le 18ème Concours d’Agrégation de Médecine humaine, Pharmacie, Odontostomatologie,Médecine vétérinaire et productions animales du Conseil Africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) s’est tenu du 07 au 15 novembre derniers à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal). Le Togo représenté par 20 enseignants-chercheurs sur les 201 venus de l’Afrique francophone a vu 16 de ses représentants réussir brillamment audit concours.
15.11.2016 CECO Group dans la tourmente : une grève de 72h est observée depuis ce 14 novembre par les employés du Consortium des entreprises de construction en bâtiments et travaux publics (CECO Group). Ils réclament le paiement de 4 mois d’arriérés de salaires et dénoncent une mesure de compression du personnel annoncée par l’administration.
27.10.2016 Togo/ Football : Une grande figure tombe, da Sylveira Adjé a quitté definitivement le football
19.09.2016 Sports/ Maracana : Les deux équipes nationales de Maracana (senior et vétéran) partent ce 19 septembre de Ouagadougou bredouille. Le Togo, confiant en début de compétition a perdu son trophée de champion au niveau des vétérans, au détriment de la Côte-d’ivoire qui s’offre un doublé étant championne au niveau des seniors. La CAN de Maracana s’est déroulée du 15 au 19 septembre au Burkina Faso.
12.09.2016 Sports : Les jeux paralympiques qui promeuvent les personnes souffrant d’un handicap se déroulent de ce 07 au 18 septembre à Rio. Ceci après les jeux olympiques. Le Togo y sera représenté par Bawa Ali en haltérophilie. 116 pays prendront part à cette compétition. Les Russes éliminés d’emblée pour dopage organiseront en parallèle ces jeux dans leur pays.
Tchaa Bignossi Aquiteme,DG CENTIF-Togo

Formation sur le financement du terrorisme

La lutte contre le blanchiment s’intensifie

Du 27 au 30 mars à Lomé, se déroule un séminaire de formation et de sensibilisation des administrations publiques en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Durant cette période, les participants venus des services publics vont prendre connaissance des normes et standards internationaux, notamment la recommandation 28 du Groupe d’Action financière (GAFI).

Avec ces normes internationales, les pays devraient faire en sorte que les responsables de l’action gouvernementale, la CENTIF, les autorités pénales et les autorités de surveillance disposent de mécanismes efficaces leur permettant de coopérer, et, le cas échéant, de coordonner leur action au plan national en ce qui concerne l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et d’activités de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT).

«  La criminalité s’organise de plus en plus par delà les frontières nationales, tirant ainsi profit de la liberté de circulation des biens, des capitaux, des services et des personnes. De même les innovations technologiques telles qu’internet et les banques électroniques sont des instruments extrêmement utiles soit pour commettre des crimes ou pour transférer les profits qui résultent des activités ayant une apparence licite », a déclaré Tchaa Bignossi Aquiteme, directeur de la Cellule nationale de traitement des informations financières du Togo (CENTIF-Togo).

Il a également attiré l’attention des participants sur« la fraude commerciale, la corruption, le trafic d’êtres humains, des drogues et les produits psychotropes, la contrebande, la prostitution et autres infractions sous jacentes » qui prennent des proportions énormes.

Pour renchérir, le représentant du ministre de l’Economie et des Finances, Djossou Sémodji., a estimé que « le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme sont deux fléaux qui engendrent d’énormes conséquences sur l’économie, la politique, la stabilité des institutions financières et l’organisation des sociétés.  »

Le Togo accorde une priorité à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Ce faisant, il s’insère résolument dans le mouvement mondial en se conformant aux recommandations du GAFI et du GIABA.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur