Revue de presse du jeudi 26 mai 2016

La lettre de Jean-Pierre Fabre au premier ministre défraie la chronique

Dans les kiosques ce jeudi, les journaux abordent pour la plupart la question du courrier du Chef de file de l’opposition au Premier ministre Klassou. Opportune ou non ? Chacun jugera.

Par ce courrier que le Chef de file de l’opposition a adressé au premier ministre, Flambeau des Démocrates écrit, montre que « Fabre veut avoir son œil dans la gestion des sociétés d’Etat  ».

Selon Liberté, c’est un accaparement des richesses nationales par une minorité pour que Jean-Pierre Fabre interpelle le PM sur la gestion de certaines sociétés au Togo.

« Echec cuisant de la marche du 21 juin 2015 : Les miliciens de l’ANC agressent un citoyen pris pour un militant de UNIR », titre Chronique de la Semaine qui dit ne pas comprendre Amnesty international.
L’essentiel, selon le journal, c’est cette image choquante qui montre à suffisance la cruauté de ces miliciens de l’ANC qui ont failli tuer un Togolais pour le seul fait qu’il serait du parti UNIR.

« Mise en œuvre des réformes à la manière UNIR, ce que Abass Kaboua accuse… », note Forum de la Semaine.
Pour ce quotidien privé, la faute vient de l’élection présidentielle de 2015 à laquelle les gens ont participé.

« La semaine de l’intégration africaine : Robert Dussey rassure les étrangers vivant au Togo, par rapport à la jouissance de leurs droits », écrit Le Changement.
« L’intégration africaine, c’est la libre circulation des biens et de mouvements sur tout le continent africain et suppose avant tout une volonté politique, une harmonisation des politiques, la mise en place d’institutions continentales et une unité d’action  », souligne le journal.

Trois quart de siècle de relations bilatérales, et un Forum économique majeur sur la coopération Sino-togolaise, selon Togomatin.
« On note par ailleurs, une convention de financement de 165 millions de dollars signé entre le Gouvernement togolais et la China Exim Bank », lance-t-il.

Kozah Media parle de la 1ère composante du PGICT, un renforcement institutionnel et de sensibilisation, la fin du recyclage des instructeurs et de monitorat en secourisme et la remise officielle de matériel de pompage et d’intervention.
« Une autre capacité d’intervention de sauvetage de victimes a été simulée en secours aux motocyclistes victimes d’accident de circulation a permis au public d’appréhender la qualité et la capacité des éléments qui viennent de rentrer de recyclage », ajoute l’hebdomadaire.

En rubrique économie, Golfe Info s’intéresse à la gestion publique du Togo. « Le petit peuple à bout de souffle  », ironise-t-il et se demande si « les Togolais sont-ils au bout du rouleau ?  ».

Le grand quotidien Togo presse aborde pour sa part, la question de la délégation du conseil de l’ordre des pharmaciens du Togo reçue par le premier ministre.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don