Flash
27.02.2017 Football : Résultats des matches de la 16ème journée du championnat national de première division et classement à l’issue de ladite journée : l’AS Togo Port en tête
27.02.2017 Economie : Kodzo Sévon Adedzé est le nouveau commissaire général par intérim de l’Office togolais des recettes (OTR). Il supplante à ce poste le canado-rwandais Henry Gapéri. M. Adédzé était le Commissaire des douanes et des droits indirects à ladite institution.
26.02.2017 Le Commissaire général de l’OTR, Gaperi, s’en est allé
20.02.2017 Togo/ Football : Ce week-end ont été joués les matchs de la 15ème journée du championnat national de première division. les résultats se présentent comme suit : Foadan vs As Togo Port (0-0) ; DYTO vs Asko (1-1) ; Unisport vs Semassi (1-1) ; Koroki vs Agaza (1-0) ; As OTR vs Anges (2-1) ; Maranatha vs Gomido (2-1) ; Gbikinti vs Kotoko (1-1).
20.02.2017 Télécommunications : Les prochains abonnés Togo Cellulaire pourraient avoir des numéros du type 70 xx xx xx. En effet, à la liste des numéros commençant par 90 ; 91 ; 92 ; et 93, l’opérateur de téléphonie mobile ajoute désormais le 70. Au Togo, Togo Cellulaire se positionne comme leader dans son secteur d’activité. Togocel compte plus de trois millions d’abonnés à ce jour.
02.02.2017 Togo/ Météo : Issaou Latifou, docteur en climatologie est désormais Directeur général de la Météorologie nationale. Le décret portant sa nomination a été voté ce 31 janvier au Conseil des ministres.
02.02.2017 Togo/ Sécurité : Selon le directeur du secteur maritime de la police, Sylvain Namangue Kolani, ont été décomptés en 2016 dans la région maritime 2 297 cas d’infractions et 374 accidents de circulation. Dix (10) commissariats, sept (07) postes de police et deux (02) compagnies d’intervention assurent la sécurité dans ledit secteur.

Dans la zone UEMOA

La croissance va atteindre 7% en 2017

La croissance de l’UEMOA en 2017 sera de 7%. L’information est donnée par la BCEAO.

Après avoir achevé l’année 2016 avec une croissance de 6,8%, la zone UEMOA devrait atteindre le cap de 7%, a estimé le Comité de politique monétaire (CPM) de la BCEAO réuni en session ce 1er mars. Une session au cours laquelle le CPM est revenu sur l’état global de l’économie dans la zone.

En 2016, note le communiqué qui a sanctionné la rencontre, les opérations financières des Etats se sont soldées par un déficit global de 4% du PIB. L’évolution des finances publiques des Etats membres de l’union est restée marquée par une hausse des dépenses courantes ainsi que par la poursuite des efforts d’investissement dans les infrastructures et les secteurs sociaux, dans un contexte de faible mobilisation des ressources extérieures et de stagnation du taux de pression fiscale.

Aussi, l’institution a-t-elle exhorté les Etats à renforcer leurs efforts de mobilisation des recettes fiscales et de rationalisation des dépenses publiques afin de respecter la « norme communautaire de 3,0% du PIB pour le déficit budgétaire » à l’horizon 2019.

Inflation en baisse

Analysant l’évolution des prix dans la zone, le CPM relève que le taux d’inflation, en glissement annuel, s’est situé à -0,3% au quatrième trimestre 2016 après -0,1%, un trimestre plus tôt. L’accentuation de la baisse de l’inflation s’explique, note-t-on, par le repli des prix des produits alimentaires, en rapport avec l’amélioration de l’offre des denrées sur les marchés. « A l’horizon de 24 mois, le taux d’inflation, en glissement annuel, est projeté à 1,7%, en phase avec l’objectif de stabilité des prix poursuivi par la Banque centrale ».

Le taux directeur maintenu à 2,5%

« Sur le marché monétaire, le taux moyen pondéré des opérations hebdomadaires d’injection de liquidités s’est établi à 3,59% contre 3,37% au trimestre précédent et 2,59% un an plus tôt. Sur le guichet à un mois, le taux moyen pondéré a légèrement progressé de 3,47% à 3,48%, d’un trimestre à l’autre. A la même période en 2015, ce taux était de 2,62%. En outre, sur le compartiment à une semaine du marché interbancaire, le taux d’intérêt moyen pondéré s’est accru, passant de 4,39% le trimestre précédent à 4,48%.

Au regard de ces évolutions, le CPM a décidé de maintenir inchangés les taux directeurs de la BCEAO. Ainsi, le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidités reste fixé à 2,50% niveau en vigueur depuis le 16 septembre 2013 et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal est maintenu à 4,50%, niveau en vigueur depuis le 16 décembre 2016.

Également, en vue d’accompagner la mise en œuvre des mesures visant un meilleur fonctionnement du marché interbancaire, le Comité a décidé de baisser de 200 points de base le coefficient de réserves obligatoires applicables aux banques de l’Union pour le ramener de 5,0%, niveau en vigueur depuis le 16 mars 2012, à 3,00%. Cette décision prend effet à compter du 16 mars 2017 ».

FinancialAfrik (Titre et chapeau changés)

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur