Flash
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.
22.04.2017 57è anniversaire de l’accession du Togo à l’indépendance : le programme des festivités : Vendredi 21 avril 2017 10h : Lancement des travaux de ponts à Kara et à Koumongou 13h : Prières musulmanes sur toute l’étendue du territoire ; Samedi 22 avril 2017 06h : Opération Togo propre

La presse écrite du lundi 20 mars 2017

La crise dans l’éducation tire-t-elle vers sa fin ?

La plupart des journaux togolais de ce lundi 20 mars 2017, évoquent la question de la crise au sein du secteur éducatif.

« Crise dans l’éducation : Les dernières concessions du gouvernement, imbroglio autour de la poursuite des congrès », lance Liberté.

Après plusieurs mois à jouer au dur à cuir, selon le journal, le gouvernement a concédé, à sa façon, certaines revendications posées par les syndicats des enseignants. Il s’agit d’abord, poursuit-il, de la prime d’incitation à la fonction enseignante que l’Exécutif a décidé de doubler.

Pour Forum de la Semaine, les promesses du gouvernement « divisent » les syndicats.

« Au titres des promesses faites par les autorités, on peut citer entre autres, la mise en œuvre dans les années à venir, d’un programme de recrutement intensif et annuel de 1500 à 2000 enseignants et personnel d’encadrement, du renforcement des infrastructures mobilières et immobilières des établissements d’enseignement public du Togo à travers les programmes ou projets PUDC (Programme d’urgence de développement communautaire), et PERI (Projet éducation et réforme institutionnel) », note-t-on.

Entre autres, ajoute-t-il, l’augmentation des dotations des établissements en matériels et outils didactiques et pédagogiques, du développement des centres de formation préparant à la profession enseignante dans les universités de Kara et de Lomé, de la construction d’une Ecole normale des instituteurs (ENI) dans la région des Savanes et de la création de zones pédagogiques de proximité.

Toujours sur le même sujet, Nouvelle Opinion renchérie : « Des mesures d’apaisement prises par le gouvernement mais les cours reprennent pendant que la concertation se poursuit ».

« A ce jour, la question de l’abrogation du corps des auxiliaires semble trouver une solution définitive quand bien même quelques cas particuliers restent encore à régler. Le nombre d’enseignant intégrés dans la fonction avoisine 13.000, selon les sources proches du gouvernement », informe-t-il.

En économie, Golfe Info tacle sur la réunion du Conseil national de crédit (CNC) et note : « Accompagner davantage le développement économique du pays ».

« Le Conseil national de crédit a tenu la semaine dernière, sa première session de l’année 2017. Une réunion consacrée à l’évaluation de la situation économique du pays, et occasion pour les acteurs, d’évaluer les performances du secteur financier national, et de réfléchir aux voies et moyens, susceptibles d’aider à accompagner davantage le développement économique du pays », précise le journal.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don