Processus de démocratisation de 7 pays en Afrique

La contribution des parlements soumise à une recherche de CROP

Les parlements du Bénin, du Botswana, du Cameroun, du Gabon, de la Tanzanie, du Togo et du Zimbabwe vont bientôt être soumis à une recherche du Center For Research and Opinion Polls (CROP) pour relever la contribution effective des parlements dans la consolidation des démocraties en Afrique.

L’information a été donnée ce mercredi au cours d’une conférence de presse animée au siège du CROP à Lomé, à la suite d’une réunion de trois (3) jours placée sous le thème : « les parlements dans les démocraties émergentes en Afrique » et tenue du 19 au 21 septembre par les chercheurs qui vont conduire cette recherche.

Au cours de cette réunion, les chercheurs venus des 7 pays que la recherche va couvrir, ont mené des réflexions sur les aspects théoriques et pratiques du projet de recherche dans ces pays précités.

Cette recherche, selon les responsables du CROP, sera l’une des premières études fournies des données permettant de mettre en exergue et de comprendre le mode de fonctionnement et la vie des parlements en Afrique en relation avec la démocratisation dans les pays africains, et surtout dans les pays couverts.

« Il y a un certain nombre de théories mais basées sur d’autres pays européens et autres. C’est cette dimension que nous voulons relever pour rendre compte du rôle que les parlements jouent réellement dans le processus démocratique de ces 7 pays », a déclaré Dr Christian Wali Wali, enseignant-chercheur à l’Université Omar Bongo de Librevile au Gabon.

Selon son Directeur, Hervé Akinocho le Center For Research and Opinion Polls (CROP) a été initié cette recherche à la suite d’un constat fait par CROP et le Dr Anja Osei de l’Université de Konstanz en Allemagne il y a deux (2) ans et qui a révélé qu’il n’y a de données sur les mécanismes qui gouvernement le fonctionnement des parlements et la consolidation du processus démocratique dans les pays africains que dans certains pays africains.

« Nous allons chercher quelle est importance et la pression que peuvent avoir les groupes ethniques dans le fonctionnement des parlements. La science ne s’accommode pas des évidences. Il faut avoir des hypothèses de recherche, les sonder, avoir des statistiques et des informations et après traitement, nous dirons si tous ces agrégats ont une influence sur le fonctionnement et à quel degré. Selon qu’on soit au Botswana, au Gabon ou au Cameroun, l’impact de ce que peut représenter l’ethnie par exemple ne sera pas le même », a-t-il relevé.

Center for Research and Opinion Polls est un centre de recherche indépendant avec un réseau non-partisan de chercheurs en sciences sociales basé au Togo, en Afrique, en France, au Canada, et aux États-Unis. Il vise à contribuer au débat sur la politique publique en Afrique en fournissant des informations et une formation de qualité aux Africains.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don