Flash
11.08.2016 JO : Clarisse Agbenyenou, togolaise d’origine, a offert une médaille d’argent à la France pour le compte des Jeux Olympiques de Rio. Ceci suite à sa finale perdue en judo (catégorie des moins de 63 kg) face à une Slovène.
11.08.2016 Football féminin : La deuxième édition du tournoi dénommé Trophée CECAM est lancée. Ce deuxième acte, contrairement au premier, se jouera à Lomé et à Sokodé et sera donc répartie en deux zones. Une super coupe se jouera entre les finalistes des deux pôles. La compétition démarre le 21 août dans la zone sud et le 27 août dans le nord.
11.08.2016 Télécommunication : Officiellement lancé le 27 juillet dernier, le service 3G de l’opérateur de téléphonie mobile Moov est opérationnel déjà depuis ce 09 août.
02.08.2016 Miami 228 brûle légèrement : Un incendie s’est déclaré ce matin à Lomé. La maison qui abrite la boite de nuit Miami 228 a pris feu. Aucune perte en vie humaine n’est signalée. Les causes de cet accident léger restent encore méconnues.
31.07.2016 Rentrée scolaire 2016-2017 : Déjà des soucis pour le ministre Georges Aïdam ; les enseignants du technique réclament des primes de logement, d’incitation à la fonction enseignante, de veille et de la salissure
27.07.2016 Coopération Sud-Sud : Les chambres de Commerce et d’Industrie du Togo et de l’Algerie signent un accord de partenariat
26.07.2016 Sports : la Fédération togolaise de football organise à Notsè, le 20 août prochain un congrès statutaire
La ministre Léguézim posant la 1ère pierre

Phase exécutoire du projet PERI

La construcition de 815 classes prend vie à Agové

Le Projet Education pour le Renforcement Institutionnel (PERI), un vaste programme de construction de 815 salles de classe dont 611 en milieu rural et 204 en milieu urbain, est entré dans sa phase exécutoire. C’est la ministre des Enseignements primaire, secondaire et de l’alphabétisation qui a officiellement lancé les travaux vendredi 13 juillet 2012 à Agové dans la Préfecture du Bas-Mono.

La cérémonie de pose de première pierre s’est déroulée à l’Ecole Primaire Publique de ladite localité, en présence du Préfet du Bas-Mono, des chefs traditionnels, des cadres de l’administration publique, des responsables des services déconcentrés du secteur de l’éducation, des responsables du Comité de Gestion de l’Ecole Publique (COGEP) d’Agové ainsi que des différents bailleurs de fonds réunis au sein du Partenariat Mondial pour l’Education.

Évalué à 22, 5 milliards de F CFA et établi sur trois ans dans les cinq régions du Togo, le PERI qui comporte également la construction de 3 écoles normales d’Instituteurs et la distribution de 3 millions de manuels scolaires, s’inscrit dans le cadre du programme d’amélioration du système éducatif togolais. En termes claires, offrir aux élèves et aux maitres, un cadre de travail plus conforme à un enseignement de qualité.

Pour Hervé Assah, représentant de la Banque Mondiale au Togo, ce projet vient en appui aux efforts du gouvernement visant la scolarisation primaire universelle d’ici 2020.

« La cérémonie de ce jour revêt une importance capitale à nos yeux, car elle va apporter une grande contribution à la facilitation de l’accès à l’école au Togo », a-t-il souligné toute en saluant les efforts de la ministre, pour avoir insufflé le dynamisme nécessaire pour la mise en œuvre de PERI dans son ensemble.

M Assah a également félicité les différentes formatons en gestion à la base qui ont été organisées à l’endroit des COGEP, notamment dans l’organisation, la dynamique communautaire, la passation des marchés, la gestion financière et le suivi participatif des travaux.

En procédant au lancement officiel de cette série de pose de première pierre, la ministre Legezim Balouki Bernadette a indiqué que cette cérémonie est l’une des preuves tangibles des efforts que déploie le gouvernement pour l’amélioration du système éducatif au Togo. A en croire la ministre des Enseignements primaire, secondaire et de l’alphabétisation, c’est la preuve matérielle des fruits du partenariat agissant entre le gouvernement togolais et les partenaires au développement.

 Notons que les travaux lancés à Agové, portent sur 16 écoles retenues pour la phase pilote du programme qui consiste à tester l’approche communautaire retenue pour les constructions en milieu rural, et où il est question de responsabiliser les COGEP comme maitres d’ouvrage délégués.

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Du même auteur