Dans les zones rurales pauvres

La cantine scolaire au chaud

Dans le cadre des cantines scolaires, au premier semestre de l’année 2015
Un repas chaud par jour pour 79.931 élèves dans 308 écoles primaires des zones rurales pauvres
Aux fins de relancer les cantines pour l’année scolaire 2015-2016 et améliorer son système de gestion, le Secrétariat technique du Projet de développement communautaire et des filets sociaux (ST/PDCplus) a organisé un atelier bilan avec les ONG de gestion des cantines, du 15 au 16 octobre 2015 à Lomé. Cette rencontre visait à faire le point, avec celles-ci, des résultats obtenus, des difficultés rencontrées et de proposer des solutions pour améliorer le système de gestion des cantines.
L’atelier a été ouvert par la Coordonnatrice du PDCplus, Mme Agboka-Abalo Yawavi Bouty, en présence des présidents ou directeurs exécutifs des ONG qui ont en charge l’exécution de l’opération des cantines scolaires du PDCplus au cours de l’année scolaire 2014- 2015, des représentants de la Direction du développement communautaire du ministère de tutelle du projet, des représentants des divers ministères impliqués ainsi que des représentants du ST/PDCplus.
Le Projet de développement communautaire et des filets sociaux, mis en œuvre à partir de juillet 2012 en faveur des populations pauvres et vulnérables, est l’une des actions du Gouvernement togolais visant à réduire la vulnérabilité des communautés pauvres, en expérimentant des mécanismes de protection sociale. L’une de ses composantes est celle des cantines scolaires en faveur des élèves des milieux défavorisés. 79.931 élèves dans 308 écoles primaires des zones rurales pauvres du pays ont bénéficié d’un repas chaud par jour dans le cadre les cantines scolaires au premier semestre de l’année 2015.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don