12 mars 2015

La Cour constitutionnelle a dit le « OUI »

La Cour constitutionnelle a rendu publique la liste définitive des candidats au scrutin présidentiel du 15 avril 2015. Elle n’a fait que confirmer la liste des candidats enregistrés par la Ceni. Pouvait-elle faire autrement quand les vérifications des dossiers au niveau de l’organe d’organisation du scrutin et du ministère de l’Administration territoriale n’ont pas révélé grand-chose ? Autrement dit, la Cour a dit le droit, car pour elle, les dossiers ne sont pas entachés d’irrégularité significative pouvant les faire recaler.

La Symphonie annonce avec l’intégralité de la décision de la Cour : « Aboudou Assouma valide les cinq dossiers de candidature »

Le confrère est suivi par Flambeau des Démocrates  : «  La Cour Constitutionnelle valide les 5 candidatures »

Alors que Forum de la semaine, moins tendre avec la bande à Abdou Assouma, croit que le droit n’a pas été dit. «  Quand la Cour Constitutionnelle piétine le droit en faveur de Jean-Pierre Fabre au nom de l’apaisement » affirme le journal.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don