16 février 2015

La Ceni change cinq membres

A la Ceni, le week-end a été très mouvementé. Cinq membres du parti au pouvoir ont été remplacés par d’autres pour des raisons de démission, a-t-on appris de sources officielles. Cette information présentée comme telle n’a pas reçu l’assentiment de plusieurs compatriotes, et c’est la presse qui le dit. Mais l’information continue de faire débat aussi bien au sein de la classe politique que dans la rue. D’où les différents titres parus ce lundi.

Forum de la semaine : est allé aux faits en écrivant : Remue-ménages à la Ceni : « Quatre représentants de Unir démissionnés, trois nouvelles entrées »

Pour Liberté, il s’agit d’une réaction d’humeur du Chef de l’Etat : « Faure Gnassingbé se fâche et fait remplacer quatre représentants de l’Unir à la Ceni »

A travers cela , le confrère y voit une crise au sein du parti au pouvoir : « Au-delà de ces »démissions« , une crise de confiance réelle à l’Unir »

Idée que renchérit Golfe info à travers ce titre : "UNIR, pas tout à fait sereine.

Mais Le Correcteur : a fait une autre lecture de l’évènement :« Ably – Bidamon, Boukpessi et Bloua Agbo pour parachever le hold up électoral »
 « UNIR entretient la confusion pour favoriser le passage en force »

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don