Flash
24.05.2017 Entrepreneuriat : Ce vendredi, démarre à Lomé le Forum international pour le développement de l’entrepreneuriat en Afrique (FIDEA). L’événement est à sa première édition.
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.

La presse écrite du mardi 2 mai 2017

La Célébration du 1er mai inspire les journaux

Au Togo, la fête du 1er mai, et depuis bien longtemps, est devenue une occasion de « grandes origines » dans le monde du travail. Cette célébration intéresse tout du moins les journaux parus en kiosque ce mardi.

A la Une de Nouvelle Opinion, on peut lire : 1er mai 2017, les Togolais ont fêté dans l’allégresse. « La fête des travailleurs ou fête du 1er mai a été célébrée au Togo en grande pompe dans l’allégresse et la joie retrouvée. Comme de coutume, les employés et employeurs se sont encore donné rendez-vous pour marquer d’un sceau spécial cette journée qui fait partie de la vie professionnelle des fonctionnaires des services publics, parapublics et privés », lit-on.

A cette traditionnelle fête des travailleurs au Togo, L’Union pour la Patrie pense que cette fête a été fêtée sous le signe de la mobilisation. A en croire le journal, les employés de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), ont honoré lundi à la fête des travailleurs, dans une liesse. « Aujourd’hui, est jour de réjouissance, de partage et de solidarité. Chaque jour, nous travaillons ensemble et il est normal que le 1er mai, nous puissions nous retrouver autour d’un verre et d’un repas pour nous réjouir du travail qui est accompli quotidiennement. Mais c’est également le jour où nous devons jeter un regard pour se fixer de nouveaux objectifs, se remotiver pour demeurer mobilisés et engagés », propos relayé par le journal du ministre en charge de la Fonction publique et président du Conseil d’administration de la CNSS, M. Gilbert Bawara.

Golfe Info pour sa part s’interroge : « Fête d’entreprise ou fête du travail ? ». Selon le journal, cette journée est attendue par nombre de travailleurs comme, la grande et unique occasion annuelle, où tous les excès de table sont permis.

En politique, Forum de la Semaine fait savoir qu’à 57 ans d’indépendance du Togo, Faure Gnassingbé appelle à la « construction d’une nation stable et prospère ».

Sur la même ligne d’onde, Flambeau des Démocrates montre qu’à cette fête, Faure Gnassingbé est allé au-delà du devoir de mémoire. Ce qu’il faut retenir de cette assertion, c’est que le peuple togolais a commémoré, jeudi 27 avril 2017, le 57ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale. « Fait marquant, les projecteurs ont été particulièrement allumés sur le Père de l’indépendance du Togo, Kwame Sylvanus Epiphanio Olympio. Ceci, au travers d’une exposition-photos retraçant sa visite diplomatique à Washington aux Etats-Unis, le 22 mars 1963 », ajoute-t-il.

Parlant d’alternance politique et démocratie en Afrique, Liberté informe que le 2ème colloque de CAP 2015 appelle à faire de la « vérité des urnes une règle d’or ». « Partant de ce constat, le colloque encourage les forces vives des nations africaines à poursuivre sans relâche leur noble combat libérateur, face à l’oppression de régimes autocratiques, appelle les acteurs politiques africains, la société civile et notamment les confessions religieuses à s’impliquer de concert pour obtenir la mise en œuvre des réformes politiques garantissant l’alternance et le changement démocratique en Afrique  », précise le journal.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don