Journée mondiale de la Pêche 2016

La CAOPA au Togo

« Les organisations professionnelles fortes pour une pêche artisanale durable », c’est le thème qui a rassemblé ce lundi à Lomé, les membres de la Confédération des organisations de pêche artisanale (CAOPA).

La rencontre de Lomé va accoucher d’une déclaration qui sera conforme aux directives volontaires de la pêche artisanale adoptées à la FAO en 2014. Les réflexions vont également porter la participation des professionnels de la pêche artisanale africaine au cadre des stratégies de réformes de la politique africaine auquel les chefs d’Etat africains se sont engagés depuis Malabo.

Selon le président de la CAOPA, M. Gueye Gaoussou, la définition de politiques de pêche dans nos Etats ne peut pas se faire sans les professionnels et pour tenir un engagement fort de ces professionnels, il faut qu’ils soient organisés à la base, c’est-à-dire au niveau communal, départemental et national avant de venir à la CAOPA.

« Pour avoir des organisations fortes, il faut qu’on respecte les règles de gouvernance, de transparence et de statut des règlements avant de le demander aux autres. On a constaté que dans nos organisations professionnelles, il y en a qui s’éternisent à la présidence pendant 10 voire 15 ans. C’est ce qui sous-tend le choix de cette thématique », a déclaré ce dimanche sur la télévision nationale (TVT) », a-t-il indiqué.

La pêche illicite, selon lui, affecte beaucoup les eaux africaines. Au Sénégal, a-t-il précisé, on perd 150 milliards de francs par an à cause de la pêche illicite.

La CAOPA compte également créer les conditions pour permettre aux professionnels de la pêche des Etats membres de travailler en synergie pour combler les déficits qui existent entre l’offre et la demande en matière de consommation des produits de pêche. Mais, a-t-il rappelé, pour y arriver, il faut que le principe de libre circulation devienne une réalité.

Le monde entier célèbre ce 21 novembre, la journée mondiale de la pêche. En Afrique, alors que 80% des embarquements sont de la pêche artisanale, les conséquences de la pêche illicite sont encore grandes. La commémoration de l’édition 2016 de cette journée a été précédée depuis quelques jours à Lomé par un Congrès statutaire de la Confédération des organisations de pêche artisanale (CAOPA).

La journée mondiale de la pêche a été initiée en 1995, à New Delhi.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don