Flash
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.
22.04.2017 57è anniversaire de l’accession du Togo à l’indépendance : le programme des festivités : Vendredi 21 avril 2017 10h : Lancement des travaux de ponts à Kara et à Koumongou 13h : Prières musulmanes sur toute l’étendue du territoire ; Samedi 22 avril 2017 06h : Opération Togo propre

Présidentielle sénégalaise

L’opposition trace un grand boulevard pour Wade

Les Sénégalais ont voté ce dimanche 26 février pour élire un nouveau président de la République.

Malgré les échauffourées qu’a secouées le processus électoral, les manifestations de la société civile et des partis politiques pour décourager Abdoulaye Wade, l’élection a, bel et bien, eu lieu. 

Mais, comme Wade n’a pas abandonné son projet, celui de briguer un troisième mandat, l’opposition sénégalaise pouvait mieux s’organiser en désignant un candidat, voire deux au pire des cas, pour affronter le président sortant. Il a manqué à l’opposition sénégalaise, une culture de l’alternance, parce qu’elle devait trouver un plan B, in extremis, pour faire partir Abdoulaye Wade. Aussi, est –il que l’opposition ne sait pas donner les moyens qu’il faut pour dissuader l’octogénaire, Abdoulaye Wade.

Avec ces multitudes de candidatures, 11 contre Abdoulaye Wade, on s’achemine vers l’émiettement des voix de l’opposition, qui aura pour conséquence une probable victoire de ce dernier. Même si, déjà, l’opposition pense à un second tour.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don