Parutions du vendredi 7 juillet 2017

L’étape de la purification enclenchée vendredi

Le processus de réconciliation et de purification du Togo débuté le lundi 3 juillet 2017, fait parler d’elle dans les colonnes des journaux parus en kiosque ce vendredi.

Destinée à forger les togolais autour du même idéal en se débarrassant des horreurs ancrées dans la mémoire collective par les troubles sociopolitiques de 1958 à 2005, est arrivée aujourd’hui à une étape cruciale : celle de la purification du pays. Ces cérémonies, annonce Forum de la Semaine, sont une traduction dans les faits de la recommandation 47 de la Commission vérité justice et réconciliation (CVJR) qui stipule que « toutes les confessions religieuses (églises chrétiennes, union musulmane, chefs traditionnels et toutes autres obédiences officiellement reconnues) soient invités à mettre en commun leurs énergies pour purifier le Togo, faciliter le repos des âmes des victimes décédées ou disparues, apaiser les cœurs meurtris et accompagner spirituellement la réconciliation ».

L’Alternative qualifie ces cérémonies de « Pseudo-purification » et d’ « escroquerie morale » sous les tropiques d’Awa Nana et des prêtres vodou. « Les signes ne trompent pas. Les prêtres vodou sont divisés, les chrétiens ne sont pas prêts, puisque les coupables ne se voient pas dans ce processus de réconciliation, les musulmans restent sceptiques. On peut sans risque de se tromper affirmer la fameuse purification a véritablement du plomb dans l’aile », informe-t-il. Se prononçant sur le même sujet, Togo Réveil fait le briefing des rites traditionnels marquant la cérémonie de purification tout en précisant que plusieurs messages allant dans le sens de la réconciliation et de paix ont été rendus aux peuples par les prêtres traditionnels.

Par ailleurs, L’Eveil de la Nation et Togomatin pense que ces cérémonies sont instituées pour purifier le Togo du sang de ses enfants lors des troubles sociopolitiques de 1958 à 2005. « Elle constitue également une aubaine pour réconcilier les fils et filles du Togo pour que la paix règne sur la terre de nos aïeux  », lance-t-il.

Toujours dans cette démarche, L’Union fait savoir que la communauté musulmane « prie » pour la purification du Togo ce vendredi et les chrétiens clôture le dimanche. C’est aujourd’hui le tour des musulmans, ajoute-t-il, de se conformer à la recommandation 47 de la CVJR qui les invite à « se sacrifier » pour purifier le Togo après les violences que le pays a connues depuis 1958 jusqu’en 2005.

En politique, Liberté écrit : « Ascension fulgurante de TIkpi Atchadam, une peur panique s’empare du pouvoir en place ». Pour le quotidien privé, la percée de Tikpi Atchadam sur le terrain politique « enchante » le peuple togolais « assoiffé » d’alternance qui voit en lui une alternative sérieuse pour l’avènement de cet idéal.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don