Mission de chefs d’entreprises Belges au Togo

« L’attrait du Togo pour les Belges se trouve dans sa stabilité et sa croissance », Cécile Jodogne

Arrivée lundi dans la capitale togolaise à la tête d’une forte délégation d’une trentaine de chefs d’entreprises belgo-luxembourgeois en mission économique multi sectorielle au Togo, Mme Cécile Jodogne, Secrétaire d’Etat bruxelloise en charge du Commerce extérieure a été reçue à la Primature par le Chef du Gouvernement, Komi Sélom Klassou.

Ce mardi à Lomé, cette même délégation a échangé avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT). Une rencontre présidée par le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, Mme Bernadette Legzim-Balouki en présence de son collègue de l’Industrie, M. Gabriel Ihou et du président de la CCIT, M. Germain Méba.

Cet évènement revêt un double intérêt car, les contacts d’affaires font partie des stratégies développées par les entreprises pour diversifier leurs activités, donner de nouvelles dimensions à leurs entreprises et créer de la richesse, à travers l’innovation et des emplois.

« Ce déplacement est très important pour l’économie belge, en ce sens que la Belgique est le premier pays européen exportateur de biens vers le Togo et représente 23 % des importations européennes en provenance du Togo, ce qui la classe 2ième parmi les pays de l’UE », a lancé Mme Jodogne.

Pour elle, le Belgique et le Togo sont de petits pays mais avec énormément d’opportunités et de choses à échanger. « La Belgique est restée trop discrète, et ne compte pas se limiter à ce premier contact. Des échanges de ce genre se poursuivront afin d’établir des relations durables entre les deux pays », a-t-elle expliqué. L’attrait du Togo pour les Belges, a-t-elle poursuivi, se trouve dans sa stabilité et sa croissance économique, ainsi que dans son intense activité portuaire.

La ministre en charge du Commerce, Mme Legzim-Balouki, a de son côté précisé que la Belgique est un pays riche en expérience et son histoire en dit long du point de vue, industrialisation et développement des entreprises de services. De même, dit-elle, le Togo possède aussi des potentialités et ses hommes et femmes d’affaires ont beaucoup à offrir dans un partenariat gagnant-gagnant.

Le Togo et la Belgique entretiennent de bonnes relations commerciales.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don