Flash
23.05.2017 Education : Komlan Adougo est devenu mercredi le nouveau président du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), un regroupement estudiantin. Il supplante Komlan Kondo, en fin de mandat.
23.05.2017 Politique : Fond de la lettre datant du 22 mai 2017 de Nicolas Lawson à Faure Gnassingbé
06.05.2017 Sports/ Football : Le Togo prépare sa participation au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Les éperviers locaux seront en regroupement au cours de la semaine prochaine.
27.04.2017 Diplomatie : Pour ses 57 ans d’accession à l’indépendance, le Togo a reçu du Gabon et du Japon des messages de félicitations et de vœux. L’Empereur du Japon, Akihito, a adressé mercredi son message à travers ambassadeur du pays au Togo. Le message de soutien du président gabonais est, lui,parvenu au chef de l’Etat togolais, la veille.
26.04.2017 Economie : Il est organisé du 26 avril au 05 mai à Lomé le Forum international des grandes entreprises et investissement (FIGEI). L’événement regroupera quelques 150 entreprises issues de 29 pays sont attendues autour du thème « Le monde des affaires et les échanges économiques avec les pays en voie de développement ».
26.04.2017 Politique : Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) a 26 ans. Plusieurs activités seront organisées par le parti de Me Yawovi Agboyibo pour commémorer cet anniversiare. Il est annoncé, entre autres, l’inauguration d’un nouveau siège national pour le parti.
22.04.2017 57è anniversaire de l’accession du Togo à l’indépendance : le programme des festivités : Vendredi 21 avril 2017 10h : Lancement des travaux de ponts à Kara et à Koumongou 13h : Prières musulmanes sur toute l’étendue du territoire ; Samedi 22 avril 2017 06h : Opération Togo propre

15 ans de carrière musicale de King Mensah

L’amateurisme qui a failli coûter cher

Le public au rendez-vous au stade de Kégué pour les 15 ans de carrière de King Mensah a déploré le son. Retour sur les coulisses d’un concert qui a frôlé la catastrophe.

Sans nul doute, King Mensah a fait danser le public. Cependant, les mélomanes qui ont eu le plaisir de vivre son premier concert au stade de Kégué en décembre 2010, ont vite fait de constater la qualité approximative du son lors du concert de la dernière fois.

Les ennuis ont commencé quand un disjoncteur a pris feu juste avant l’annonce de l’artiste sur scène. Les fans installés dans la tribune (coté Est, faisant face à la tribune officielle) ont protesté contre la qualité du son qui peine à leur parvenir, en lançant des sachets d’eau communément appelés « pure water ». Du coup, la pression devient plus lourde sur les musiciens, et plus sur les techniciens. Tous pointent du doigt l’amateurisme de Roger « Sang de Jésus », le prestataire de service sensé livrer à temps le matériel, le mettre en place et laisser l’ingénieur du son Burkinabé, Koanda Osséni faire son travail.

« Roger doit comprendre qu’il n’est pas ingénieur du son. Il y a des gens qui ont le matériel et d’autres ont la tête pour le gérer », a lancé un musicien agacé.

Très connu pour ses frasques et écarts de langage, Roger aime porter le manteau d’ingénieur du son sans pour autant les qualités requises. « C’est mon matériel », clame-t-il à chaque fois. Conséquence : le fameux « ingénieur du son » a livré le matos à compte goutte. Ce qui plombe du coup le travail du spécialiste invité pour gérer le son. Koanda a déjà prouvé ses compétences à des centaines de concerts. On peut citer entre autres ceux de Tiken Jah Fakoly, Alpha Blondy, le festival « les nuits atypiques de Koudougou », la cérémonie des Kundé… et justement le concert de King Mensah du 25 décembre 2010.

Les comportements et méthodes amateurs de l’accusé n’ont pas rendu la tache facile. La preuve est que les musiciens n’ont pas été en mesure de faire la balance prévue pour samedi nuit. Idem pour le dimanche dans la matinée, jour du concert. Les musiciens se sont juste contentés de quelques réglages. Et ce n’est pas tout. Jean Pierre Fénardon, technicien sur plusieurs festival en France et l’éclairagiste (venu de Ouaga) n’ont pas travaillé comme ça devait l’être « juste parce que Roger n’a pas collaboré » car, « il est jaloux du fait qu’on fasse venir d’autres sur l’évènement », déplorent la majorité des musiciens.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don