Autorégulation de la presse togolaise

L’OTM se pose pour mieux sauter

L’Observatoire togolais des médias (OTM) a organisé mercredi, à l’endroit des professionnels des médias, un atelier sur le thème « La presse togolaise face au défis de l’autorégulation ».

Une rencontre d’échanges a réuni, ce 29 mars, journalistes, patrons de presse et responsables des organes de régulation et d’autorégulation de la presse togolaise. Portant pour thème « La presse togolaise face au défis de l’autorégulation », il s’agit d’une rencontre qui a permis à l’OTM de faire le point des actions qu’elle a menées et de les évaluer.

« Nous avons organisé cette rencontrer pour essayer d’évaluer le niveau même de l’autorégulation : qu’a-t-on fait, comment l’a-t-on fait, cela respecte-t-il les normes ? Si nous arrivons au moins à posséder cela, cela peu nous aider à éviter pas mal de problèmes », a expliqué Aimé Ekpé, président de l’OTM. 

Plusieurs communications ayant trait à l’importance de l’autorégulation et de la professionnalisation du journalisme au Togo ont été au menu de la rencontre.

A propos de l'auteur

Ghislain A.-K.

Jeune journaliste, il est un rédacteur du site d’informations pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don