COP21 à Paris

L’OIF exige l’adoption d’un accord ambitieux

Réunis au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à la veille de l’ouverture officielle de la CdP21, les négociateurs de plusieurs États et gouvernements membres de l’OIF exigent l’adoption d’un accord ambitieux au terme de cette importante conférence.

Participant à cette réunion préparatoire des négociateurs francophones, la Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, a salué les États et gouvernements membres de l’OIF qui ont remis leur contribution nationale au Secrétariat de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques.

« Les défis que représente le changement climatique vont bien au-delà de la seule question environnementale. L’enjeu est économique, social, politique, sécuritaire, et donc de développement. La Francophonie est mobilisée, et les négociateurs francophones sont bien outillés. Ils feront tout pour qu’un accord conséquent qui englobe la question du financement des mesures d’atténuation et d’adaptation soit adopté afin que les pays les plus affectés et les plus démunis puissent faire face aux effets dévastateurs du réchauffement climatique », a déclaré la Secrétaire générale.

En plus d’aborder l’état des négociations et les points de litige encore en suspens, les négociateurs francophones présents à cette réunion préparatoire ont également souligné l’importance de la question énergétique pour le développement et l’avenir de l’Afrique.

« L’électrification du continent africain est un enjeu déterminant. Les pays africains qui produisent le moins de gaz à effet de serre sont les plus dramatiquement touchés par le changement climatique. Ils souhaitent penser leur développement en misant non pas sur les énergies fossiles et le charbon, mais sur des énergies propres et renouvelables. L’Afrique a tout pour devenir le contient du développement vert et responsable », a ajouté Michaëlle Jean.

La Secrétaire générale participera à la cérémonie officielle d’ouverture de la CdP21 et sera présente tout au long de la conférence, notamment pour s’entretenir avec plusieurs décideurs politiques et représentants d’organisations internationales. Elle prendra également part à de nombreuses activités organisées par l’IFDD.

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don