La presse écrite du mardi 25 avril 2017

L’E-Gouvernement fait le « chou gras » des journaux

Le 57ème anniversaire de l’indépendance du Togo sera célébré, jeudi prochain, sur toute l’étendue du territoire national. Déjà, au début de cette semaine, le programme de cette commémoration se poursuit avec des inaugurations dont parlent les journaux de ce mardi.

A la Une de Togo Presse on peut lire : « Numérisation des services administratifs : le président Faure Gnassingbé a inauguré le réseau E-Gouvernement ». Cette inauguration, ajoute le quotidien national, qui a eu lieu dans l’enceinte du ministère des Postes et de l’économie numérique, s’inscrit dans le cadre des activités devant marquer la célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance du Togo.

Avec la modernisation de l’administration togolaise, soutien Forum de la Semaine, le projet de « E-Gouvernement » inauguré. « Le réseau apporte par fibre optique, l’internet haut débit aux bâtiments publics à Lomé. Il met à la disposition de l’administration les outils nécessaires pour se moderniser, notamment une administration connectée au service des citoyens », informe le journal.

Togomatin de renchérir qu’une administration interconnectée est une administration productive. « Ce dispositif est déployé sur un tronçon d’environ 250km de fibre optique  », ajoute-t-il.

Abordant la question de l’énergie électrique au Togo, Liberté s’exclame : « Bienvenue au Contour Global II, le ‘’monstre’’ qui asphyxie la CEET ! ». Sur le sujet, le quotidien privé montre qu’en dépit de la subvention annuelle de 3 milliards de francs CFA de l’Etat pour financer les combustibles de Contour Global, la CEET n’en peut plus. « Elle s’écroule, mais les gouvernants sont prêts à commettre les mêmes péchés. Car avec Contour Global, c’est la minorité qui gagne », dit-il.

Ce qui intéresse le Le Médium, c’est la situation qui prévaut à la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET). « Aujourd’hui, il est fréquent les coupures intempestives du courant électrique pour de multiples raisons ignorées des clients que sont les abonnés. Ces coupures en désordre causent du tort aux installations électriques des clients et les endommagent », explique-t-il.

L’Union pour la Patrie s’intéresse pour sa part à la construction de deux ponts sur les rivières Kara et Koumongou où le Japon appuie et participe au désenclavement au Togo. Les deux ponts, selon le journal, sont d’une portée respective de 120 mètres et 160 mètres ; chaque pont à une largeur totale de 11 mètres dont 8 mètres de roulement et 2 trottoirs de 1,50 mètre chacun. « La structure du pont sur la rivière Kara est constituée de deux culées en béton armé et de deux appuis intermédiaires en béton armé alors que celle sur la rivière Koumongou est de deux culées en béton armé et de trois appuis intermédiaires en béton armé. Les deux se présentent comme un voile à la forme ovale », précise le journal.

En société, L’Indépendant Express évoque la question du foncier au Togo et analyse le vrai problème des conflits qui est l’Etat lui-même. « Le problème foncier au Togo est profond et l’Etat a la lourde la responsabilité de prendre la mesure de la gravité de la situation en mettant rapidement en œuvre les conclusions du forum sur le foncier  », lit-on.

En politique, La Lanterne aborde la question de la Gouvernance et titre : « Les visions de » Faure Gnassingbé lourdement hypothéquée par l’impunité garantie au détourneur des deniers publics ». Selon le journal, le chef de l’Etat doit arrêter « l’hémorragie » et prendre des mesures appropriées.

Dans une interview accordée à l’Alternative, Christophe Sanders, l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo estime qu’ « il est vraiment important d’avoir des élections locales pour approfondir la base de la démocratie au Togo ».

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don