Selon une publication de l’OMS

L’Afrique sera bientôt exempte de poliomyélite

Le 11 août 2015 marque la date d’une première année écoulée depuis la détection du dernier cas d’infection par un poliovirus sauvage sur l’ensemble du continent africain.

Avec une Afrique exempte de cette maladie, il ne resterait plus que deux pays où la transmission de la poliomyélite n’a jamais été interrompue : le Pakistan et l’Afghanistan.

Dans la Corne de l’Afrique, aucun cas d’infection par le poliovirus sauvage n’a été notifié depuis le dernier cas au centre de la Somalie, le 11 août 2014.

Bien qu’il ne s’agisse pas encore d’un jalon officiel sur la route de la certification, cette date marque le fait qu’un an s’est écoulé depuis la détection du dernier cas de poliovirus sauvage sur l’ensemble du continent africain, indiquant ainsi un progrès important vers l’éradication.

Au Nigéria, dernier pays d’endémie de la Région africaine de l’OMS, c’est au 24 juillet 2015 qu’un an s’était écoulé sans détection de nouveaux cas dans ce pays.

Si les résultats des laboratoires des prochaines semaines confirment qu’il n’y a pas de nouveaux cas au Nigéria, et si la Région africaine de l’OMS continue ensuite de rester deux ans de plus sans nouveaux cas d’infection par un poliovirus sauvage en présence d’une forte surveillance, elle pourra être certifiée exempte de poliomyélite par la Commission régionale de certification pour l’Afrique.

Lors d’une évaluation de la flambée dans la Corne de l’Afrique terminée en juin 2015, une équipe a conclu à l’interruption de la transmission également au Kenya et en Éthiopie. On ne peut exclure qu’il y ait un faible niveau de transmission non détectée en Somalie, conclut aussi l’équipe, et les activités de riposte se poursuivent dans l’ensemble du pays.

Source : OMS

A propos de l'auteur

Late Pater

Il est rédacteur au journal L’Union pour la Patrie et au site web Pa-lunion.com

Du même auteur

Soutenir par un don