Revue de presse du vendredi 19 août 2016

L’Accord Politique Global, APG, a 10 ans

Les journaux parus en kiosque ce vendredi ont traité de divers sujets, notamment politique, économique et social.

« Wacemgate et polémique autour d’une correspondance de Fabre : Quand le Chef de file de l’opposition s’arroge les prérogatives du Parlement », lance l’Eveil de la nation qui ajoute que Jean-Pierre Fabre opte pour une missive au Premier ministre « pour laver l’affront ».
«  Jean-Pierre Fabre fait des propositions qui n’ont rien d’étonnant quand on connaît l’égoïsme dont il fait preuve, en voulant s’imposer comme le meilleur économiste de la planète  », conclut-il.

Parlant de l’accord politique global qui aura 10 ans après sa signature en 2006, Liberté joue les insatisfaits quand il estime que les réformes essentielles sont toujours attendues.
« Faure Gnassingbé tourne le peuple en bourrique et CAP 2015 qui organise un meeting samedi pour relancer la lutte pour la libération du Togo », annonce-t-il.
« Demain samedi 20 août 2016, cela fera exactement dix (10) ans qu’était scellé cet accord qualifié de ‘’Bible politique du Togo’’ car contenant des pistes de solutions à la crise politique traversée par le pays. Mais autant d’années après, l’essentiel du contenu, les réformes constitutionnelles et institutionnelles, n’est pas encore mis en œuvre », précise-t-il.

L’Union pour la partie va sur la piste de la sécurité maritime, plus précisément du colloque international sur la sécurité maritime tenu à Lomé avec pour cible, la criminalité en mer.

« Le colloque a demandé de recentrer au niveau de l’OMAOC les activités sur la sécurisation des espaces maritimes de la sous-région du Golfe de Guinée conformément à la recommandation de la Table ronde des bailleurs de fonds du 13 juillet 2016 sur le financement du Réseau sous régional intégré de la fondation de garde-côtes », note-t-il.

Le journal ajoute par ailleurs que ce colloque exhorte la CEDEAO, la CEEAC et la CGG à œuvrer conjointement pour l’élaboration d’une stratégie régionale de lutte contre la piraterie, les vols à mains armées, et les autres activités illicites commis en mer, en coopération avec l’Union africaine, conformément à la résolution 2039 du 29 février 2012 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Kozah média aborde la même question mais parle plutôt de la naissance du réseau JASéMa qui a en vue la communication du sommet sur la sécurité maritime d’octobre prochain à Lomé.

« Les nouveaux défis sécuritaires liés à la piraterie maritime préoccupent les hommes de médias qui sont la conscience des nations. Avec pour objectif de sensibiliser les populations sur les thématiques relatives à la mer et à la promotion des meilleures pratiques pour la protection des ressources marines qu’est mis en place au Togo, un réseau des hommes de médias pour la sécurité maritime », relève le journal.

En rubrique société, L’Alternative titre à la Une : « Le DG Michel Kezié s’offre une voiture de luxe mais refuse de satisfaire le personnel ».

« Pendant que les 1.485 agents dont 400 contractuels (tâcherons, stagiaires, occasionnels) sont astreints à des conditions de travail effroyables et à une vie de misère, le DG Michel Kezié en poste depuis 8 ans, avec un salaire de base de 5 millions par mois, s’est offert une voiture neuve Land Cruiser dernier modèle à un prix onéreux de 90 mille euros, soit environ 60 millions de francs CFA », informe le journal.

En économie, Golfe info s’intéresse à la proximité entre Faure Gnassingbé et Aliko Dangote.

« Aliko Dangote aux petits soins pour Faure Gnassingbé ? », se demande-t-il avant de poursuivre : « une proximité qui ouvre les opportunités au patron du groupe Dangote, son ciment importé du Nigeria étant vendu depuis quelques semaines sur le marché togolais ».
Et pour cause, conclut-il, « pendant la visite, le Nigérian a confié à ses interlocuteurs togolais sa volonté de bâtir prochainement une cimenterie dans l’une des régions riches en clinker de leur pays ».

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don