Professionalisation de la presse spécialisée

L’AJST dispose désormais d’un siège

Dans quelques jours, les Eperviers du Togo entreront en lice pour le compte de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Total Gabon 2017. Le corps des journalistes devant permettre aux Togolais d’avoir les informations en temps réels s’organise. En effet. pour mieux coordonner son travail et avoir un espace de travail descent et adéquat, l’Association des journalistes sportifs du Togo (AJST), vient de s’offrir un siège qui a été inauguré ce lundi à Lomé.

Ce joyau sera un lieu de rencontres, de réunion, un instrument de resserrement, de consolidation des relations et des liens entre les journalistes sportives du Togo.

« L’ouverture de ce siège doit être considérée comme le commencement d’un ensemble d’activités et de projets visant au finish à rendre la presse sportive nationale plus professionnelle, plus responsable et crédible  », a laissé entendre M. Guy Madjé Lorenzo, ministre de la Communication, des sports, de la culture et de la formation civique.

Le siège que nous inaugurons ce jour, a-t-il martelé est ainsi un bien de grande portée pour la presse togolaise en général et pour la presse sportive en particulier.

« Sans la presse, il n’y a pas d’évènements, dit-on. A juste titre. Sans la presse sportive, il n’y a pas d’évènements sportifs de sorte que l’œuvre de l’AJST à travers l’inauguration d’un siège doit être vue comme un signe de volonté de pousser la presse sportive nationale vers l’avant », a-t-il souhait.

Il a également félicité le bureau exécutif de l’AJST pour avoir choisi de doter l’Association d’un siège qui, légalement, est une condition sine qua non de l’existence d’une association.

« Chose promise, chose due. Il y a quatre (4) mois, les gens n’y croyaient pas. Pour eux, c’était du pipo et qu’on voulait seulement amuser la galerie. Mais je pense qu’aujourd’hui, tout le monde est content et fier de nous. Fier parce que l’AJST a désormais un siège, un lieu où on peut se retrouver pour parler de la chose journalistique et ce qui nous concerne le plus, notamment le sport dans son ensemble  », s’est réjoui Sylvestre Gounoubou, président de l’AJST.

A l’en croire, leur ambition est de marquer leur emprunte, leur existence et se battre à fond pour la vie de la presse sportive togolaise.

Sans perdre de temps, l’Association organise ce mardi une grande formation à l’endroit des journalistes togolais qui vont participer à la Coupe d’Afrique des nations (CAN), une journée au cours de laquelle les b.a.ba de la couverture et des compétitions de grandes envergures seront enseignés.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don