Budget de l’Etat exercice 2017

Kako Nubukpo n’y voit pas de marge de manœuvre

Depuis le 27 décembre dernier, le Togo dispose d’un budget de l’Etat exercice 2017 qui pour la première fois, dépasse la barre des 1000 milliards de francs CFA. S’il est un secret de polichinelle que l’opposition parlementaire dans son ensemble n’a pas voté pour ce budget qui s’équilibre en dépenses et en recettes à 1.227,4 milliards de francs CFA, pour l’économiste Pr Kako Nubukpo, ce budget ne donne pas beaucoup de marge de manœuvre d’investissement à l’Etat.

Selon l’ancien ministre de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques interrogé sur ce budget il y a quelques jours, 35% de ce budget vont dans le remboursement des dettes, 15% pour servir les salaires et 46% pour les secteurs sociaux. Ce qui veut dire qu’il reste seulement 4% pour faire des investissements.

« Nos marges de manœuvre sont limitées », a-t-il conclu. L’économiste propose alors une maîtrise absolue de la dette et l’utilisation rationnelle des ressources qui restent pour financer la croissance et la création d’emplois.

« Il s’agit d’une question de justice fiscale parce que si vous contribuez à créer des richesses dans le pays, c’est normal qu’on puisse prélever une part de cette richesse pour financer les biens publics dont vous bénéficiez par ailleurs », a-t-il fait savoir.

Et pour que chacun puisse payé les impôts, il ne faut pas, selon lui, que le secteur informel soit toujours bien taxé et que la classe moyenne se retrouve seule à porter le fardeau de l’impôt.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don