Revue de presse du vendredi 27 mai 2016

Jean-Pierre Fabre et les sociétés d’Etat

Jean-pierre Fabre aura-t-il les réponses à ses questions sur la gestion des sociétés d’Etat ? La question mérite d’être posée lorsque le Chef de file de l’opposition en adressant un courrier au chef du gournement, lui réclame des comptes sur lesdites sociétés. Et la presse se charge de décortiquer le sujet dans une ambiance journalistique. Revue de presse de ce vendredi...

Selon Le Bâtisseur, la gestion des sociétés d’Etat amène Jean-Pierre Fabre à demander des comptes au Premier ministre et se demande si ce dernier est capable de lui répondre.
« C’est à travers une correspondance adressée au Premier ministre, Sélom Klassou que le chef de file de l’opposition, en vertu de l’article 12 de la loi portant statut de l’opposition, demande des comptes sur la gestion des sociétés d’Etat », lance-t-il.

Pour L’Alternative, Jean-Pierre Fabre veut en savoir plus sur l’actionnariat et la gestion des marchés d’Etat.
« La mission de servir l’Etat et l’intérêt général impose, à peine de conflit d’intérêt ou d’abus de biens sociaux, de s’interdire toute association d’affaire avec l’Etat ou de lui faire concurrence  », souligne le journal.
Le Bi-hebdo révèle par la suite qu’Isabelle Améganvi interpelle les ministres Gnofam et Ayassor sur l’opportunité de la réfection de l’aéroport de Niamtougou et sur la reprise des travaux du contournement d’Alédjo.
« Urgences sociales et prodigalités au sommet de l’Etat, Isabelle Améganvi interpelle le gouvernement sur la réfection de l’aéroport de Niamtougou », titre Liberté et montre que « c’est de la problématique de l’utilité de cet aéroport ».
«  Pendant la quarantaine d’années de sa mise en service, l’aéroport de Niamtougou n’a pas montré son utilité pour les populations togolaises  », lit-on.

Le Canard Indépendant parle du projet de loi des nouvelles préfectures alors que CAP 2015 craint un passage en force à l’Assemblée nationale ce vendredi.
« Au final, le CAP 2015 s’en remet aux élus du peuple et en appelle à leur souci de ‘’l’intérêt général sans aucune discrimination’’ quand le texte sera soumis à leur appréciation  », précise le journal.

Parlant de liberté de presse, Togo Réveil écrit : «  Le Togo cité parmi les meilleurs réformateurs au monde ».

«  Utilisation de la facture normalisée de l’office togolais des recettes », note Liberté et ajoute que « ces opérateurs receleurs de la TVA sont en ligne de mire  ».
« L’OTR a profité du créneau pour mettre en garde les opérateurs économiques contre toute velléité de surenchère et d’inflation par rapport aux biens et services fournis, contre également ces receleurs de la TVA que sont les opérateurs véreux qui ne le reversent pas à l’Etat en rendant les opérations intraçables », relève le Bi-hebdo.

Faure Gnassingbé attendu à Berlin pour sceller le retour de l’Allemagne au Togo, une coopération germano togolaise, selon L’Eveil de la Nation.
Le même journal revient et parle de la nomination des quatre autres membres de la HAAC. « Pitang Tchalla, le père de la dépénalisation des délits de presse pour prendre la tête de l’institution ?  », se demande le journal.
«  La HAAC est composée de neuf (09) membres : quatre choisis par le chef de l’Etat et cinq élus par le parlement. Leur mandat est de cinq (05) ans  », indique le journal.

Sport : Préparatifs éliminatoires CAN 2017, une victoire pour la confiance entre le Togo et la Zambie, selon Le Canard Indépendant.
« Une victoire est d’autant plus impérative qu’elle donnerait du boom au cœur des dirigeants de la Fédération togolaise de football (FTF) qui ont entamé de grands chantiers de redressement de la faitière du football national », ajoute-t-il.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don