92 milliards de francs CFA

Intervention de la BAD à la BOAD

Un prêt de 140 millions d’euros, soit 92 milliards de francs CFA vient d’être accorder à la Banque ouest africaine de développement (BOAD) par la Banque africaine de développement (BAD).

C’est au cours d’une cérémonie solennelle qui a eu lieu à Lomé entre le Représentant résident de la BAD au Togo, Serge N’guessan et le vice-président de la BOAD, Bassary Touré.

Le crédit a deux (2) volets, une tranche de 100 millions d’euros sur 10 ans et une seconde de 40 millions d’euros sur 15 ans. Au total 1.270 emplois directs permanents et 3.270 emplois directs temporaires seront créés dans les pays où intervient la BOAD.

Cette intervention de la BAD auprès de la BOAD au sein du conseil d’administration duquel elle est membre, vise des objectifs clairs, à savoir renforcer les activités et les projets de développement du secteur privé dans les huit (8) pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Selon M. Serge N’Guessan, cette nouvelle facilité vise à soutenir la dynamique de croissance de la BOAD, l’accélération de l’intégration régionale par un financement soutenu des infrastructures, le soutien à la croissance inclusive, à la sécurité alimentaire et au développement durable.

Les pays de l’UEMOA sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Cette nouvelle enveloppe porte à 258 millions d’euros, soit 169 milliards de francs CFA les interventions de la BAD à la BOAD.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don