Vols de moto à Lomé

Il tombe sous le charme d’une voleuse de motos

Benoît a une moto neuve et vient de tomber amoureux d’une fille, Amivi, un membre d’un gang de voleurs de moto.

Le samedi 1er juin dernier, revenant d’Agoê, Benoit a décidé de prendre la route qui passe devant la nouvelle présidence pour vite rentrer chez lui. Mais, devant l’école Islamique, son regard a croisé une fille de son goût, avec une forme ‘’Coca Cola’’.

Comme un bon dragueur, Benoit ralentit pour attaquer sa proie. Tout s’est passé comme sur des roulettes. Ce même jour, un autre homme, Georges, a donné rendez vous à une conquête, Amivi, qui devrait connaître la géographie de sa maison.

A 18heures, le rendez vous était calé devant la pharmacie de l’aéroport, parce que le gars n’habitait pas loin de là. 

Les deux amoureux se sont rencontrés et ont rejoint la maison. Pour la petite histoire, notons qu’Amivi faisait parti d’un réseau de voleur de moto neuve. Elle, sa tache, c’est de séduire les hommes qui ont des motos neuves et les autres membres de la gangue jouent le jeu.

Une fois chez le gars, les deux amoureux ont bien profité de ce moment. Georges a même convaincu Amivi de passer la nuit avec lui, ce que la fille n’a pas refusé.

Mais, à 1 heure du matin, le téléphone d’Amivi a sonné. Au téléphone, se sont les autres membres du gang, qui ont dit à la fille ce qu’elle doit faire pour que leur plan marche.

Après avoir reçu l’appel, Amivi demande à Georges de l’amener derrière la cantine de l’aéroport pour retirer quelque chose chez l’un des ses cousins. Mais, en ce moment il sonnait 1 h20 du matin.

Ce que Georges a fait sans réfléchir en la remorquant sur sa moto. Arrivé sur le lieu, ils ont été accueillis par deux coupeurs de route armés de machettes. Ils ont demandé à Benoit de descendre de la moto. L’un des braqueurs a pris Amivi sur la moto de Georges et l’autre sur une autre moto, et sont partis.

Actuellement, Benoit pleure sa moto et à de la peine à raconter sa mésaventure, parce que c’est un peu rigolo. Aux propriétaires des motos neuves soyez vigilants.

A propos de l'auteur

Du même auteur

Soutenir par un don